Exploramer sous respirateur artificiel

Si le financement attendu du gouvernement tarde encore... (COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER)

Agrandir

Si le financement attendu du gouvernement tarde encore à venir, Exploramer devra fermer ses portes.

COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Johanne Fournier</p>
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Sainte-Anne-des-Monts) Après avoir célébré son 20e anniversaire cet été, Exploramer est à l'agonie. Si Québec n'intervient pas d'ici le début octobre, le sauvetage financier de l'institution muséale de la Haute-Gaspésie ne sera plus possible. Les administrateurs n'auront plus d'autre choix que de mettre la clé sous la porte. «Il est minuit moins une», soupire le président du conseil d'administration de l'organisme, Gilles Thériault.

Les administrateurs sont habitués d'attendre un financement récurrent. D'année en année, le ministre responsable de la région finissait par allonger le budget nécessaire au fonctionnement de l'établissement qui engage 28personnes. «Mais là, on ferme en octobre et on n'a pas eu de nouvelles, se désole Me Thériault. On avait confiance que le gouvernement allait nous aider. Depuis le mois de novembre qu'on attend. On a dépensé tout ce qu'on a. On a des comptes à payer. Si on n'a pas d'argent bientôt, on va fermer!» La somme dont l'établissement a besoin est de 250000 $.

Visiblement agacé de devoir répondre à la question portant sur le financement d'Exploramer, le ministre responsable de la Gaspésie n'a pas confirmé que son gouvernement avancerait les 250 000 $ nécessaires au sauvetage du site. «Je vais le dire pour la 47e fois et j'espère que c'est la bonne et que la réponse sera bien comprise, a fait savoir Jean D'Amour, lundi, en marge d'une présentation de la Stratégie maritime à Sept-Îles. La semaine dernière, je les ai contactés et on va leur accorder, par le biais du ministère de la Culture, une somme de 14000 $ et [...] on va payer, par l'entremise du ministère du Développement économique, 25000 $ pour établir une étude qui va nous dire comment faire pour assurer la pérennité de l'institution [...].»

Plutôt surpris et déçu de la réaction du ministre D'Amour, le président de l'organisme dit ne jamais avoir entendu parler du montant de 14000 $ dont il a fait mention. «On est tannés des paroles, on veut des gestes, s'impatiente MeThériault. Ça prend des actions tangibles.»

Avertissement

Le ministre D'Amour a continué en y allant d'un avertissement. «On va les supporter, mais je ne fonctionnerai pas sous la menace à chaque semaine, a-t-il prévenu. Je vais être clair avec la communauté de Sainte-Anne-des-Monts. On a mis des centaines de milliers de dollars là-dedans au cours des dernières années. On va sauver cet investissement-là du public [...], mais on va se donner le temps de faire les choses correctement.»

«C'est pas en émettant des commentaires comme ça qu'il va régler la situation d'Exploramer et qu'il va développer le tourisme, rétorque le porte-parole de l'institution muséale. On est restés polis avec lui, mais on n'est pas des nonos!»

Selon le ministre responsable de la région, les dirigeants d'Exploramer devront «avoir le courage d'affronter» l'étude commandée par Québec. À ce sujet, le président du conseil d'administration n'exprime aucune inquiétude. «Je pense que le ministre va avoir des surprises parce qu'il va se faire dire qu'on est bien administrés, est persuadé Gilles Thériault. L'étude va lui démontrer qu'il faut qu'il nous finance pour 250000 $ par année.»

En ajoutant que c'était la dernière fois qu'il s'expliquait sur la question, le ministre a conclu : «Si le conseil d'administration veut fermer, je suis désolé de ça parce que c'est pas la volonté du gouvernement. Nous, on veut les soutenir, mais de la bonne façon. C'est pas vrai qu'on va pomper de l'argent comme ça à chaque année sans poser de questions.» Reprenant son souffle comme pour garder son calme, Me Thériault croit que le ministre doit avoir «le courage de venir dire à la population de Sainte-Anne-des-Monts qu'elle pompe de l'argent».

AVEC LA COLLABORATION SPÉCIALE DE FANNY LÉVESQUE

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer