Encore à 20 km de leur cours d'éducation physique malgré les promesses libérales

Deux mères, Élaine Deschênes et Maud Comtois, entourées... (Collaboration spéciale, Johanne Fourneir)

Agrandir

Deux mères, Élaine Deschênes et Maud Comtois, entourées du directeur de l'établissement, Nelson Michaud, et du député Pascal Bérubé, devant l'école Saint-Victor de Matane. Ils réclament la construction d'un gymnase dans l'établissement.

Collaboration spéciale, Johanne Fourneir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier
Le Soleil

(Matane) Une centaine d'élèves de l'école Saint-Victor de Matane n'en peuvent plus. Leurs parents et leurs enseignants non plus. À la prochaine rentrée scolaire, ce sera la quatrième année qu'ils doivent parcourir une vingtaine de kilomètres pour avoir accès à un gymnase pour leurs cours d'éducation physique.

En octobre, le ministre de l'Éducation de l'époque, Yves Bolduc, avait reconnu que c'était inadmissible, alors qu'il était venu rencontrer le Comité Gymnase de l'école Saint-Victor, dans le secteur de Petit-Matane. Il s'était engagé verbalement à financer la construction d'un gymnase. «Il nous avait dit que si ça ne se faisait pas dans l'année, ce serait au cours des deux prochaines», se souvient la porte-parole du comité, Maud Comtois. Sur les ondes de la radio locale, le ministre responsable de la région, Jean D'Amour, avait abondé dans le même sens que son collègue. Mais voilà que l'actuel ministre de l'Éducation, François Blais, fait volte-face. Par lettre, il fait part de son refus de financer cette nouvelle infrastructure.

«Pour nous, c'est une déception, fait savoir le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, qui soutient les parents et la commission scolaire des Monts-et-Marées dans leur requête. Mais, le dossier n'est pas clos. On n'abandonne pas. On va en appel de cette décision. Une demande formelle a été faite auprès du ministre Blais pour le rencontrer. On la maintient.»

L'école Saint-Victor n'a jamais eu de gymnase. Pendant trente ans, les élèves allaient au sous-sol de l'église, située à côté, pour leurs cours d'éducation physique ou pour d'autres activités. «Ça fait trente ans que les jeunes ont des installations temporaires», s'indigne Maud Comtois. 

Moins de temps pour le sport

Il y a bientôt quatre ans, l'utilisation du sous-sol de l'église a été interdite aux élèves. «Ils ont découvert des problèmes dans la structure, relate le directeur de l'école, Nelson Michaud. Je crois qu'il y avait de l'amiante dans le toit.» Par la suite, le temple a été vendu.

Par conséquent, depuis ce temps, un autobus transporte, du lundi au vendredi, 45 élèves à la fois, beau temps, mauvais temps, vers le gymnase d'une école secondaire de Matane qui est fermée. «Ça enlève du temps de récréation aux enfants, explique Mme Comtois, qui est parent. Le temps de s'habiller, puis ensuite de se déshabiller, c'est du temps de moins consacré à l'activité physique! Les élèves sont pénalisés en termes de saines habitudes de vie. Il faut aussi préciser qu'il y a des frais récurrents pour le transport scolaire.» 

Pour le député Bérubé, c'est aussi une question de sécurité. «Parfois, à cause des conditions climatiques et de l'état des routes, ces élèves se retrouvent dans une situation périlleuse, s'inquiète-t-il. Si on tient compte seulement de la froideur des chiffres dans ce dossier-là, ça tient pas. Le ministre peut se servir de son pouvoir discrétionnaire.»

La présidente du conseil d'établissement de l'école, Élaine Deschênes, spécifie que la clientèle est en croissance dans l'établissement. Le directeur le confirme. De 78 élèves que l'école comptait, il y a cinq ans, il y en a plus de 100 actuellement.

Selon Maud Comtois, le projet de construction du gymnase avait été évalué, il y a quelques années, à environ 1,5 million $. Selon Pascal Bérubé, le lieu pourrait être fréquenté par la communauté de Petit-Matane en dehors des heures de classe.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer