Rio Tinto Fer et Titane: 31 travailleurs mis à pied à Havre-Saint-Pierre

Rio Tinto Fer et Titane met à pied... (Photo fournie par Rio Tinto Fer et Titane)

Agrandir

Rio Tinto Fer et Titane met à pied 31 travailleurs de sa mine Tio, près de Havre-Saint-Pierre.

Photo fournie par Rio Tinto Fer et Titane

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Fanny Lévesque</p>
Fanny Lévesque

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Havre-Saint-Pierre) Rio Tinto Fer et Titane renvoie à la maison 31 travailleurs de sa mine Tio, près de Havre-Saint-Pierre en Minganie. La faiblesse des marchés n'est pas étrangère à la décision du géant minier, qui devra réduire sa production de 15 à 20 %.

Les quelque 300 syndiqués de la mine d'ilménite ont appris de la mauvaise nouvelle, vendredi. «On n'a pas vraiment le choix», a réagi le président de la section locale 4466 du syndicat des Métallos, Steeve Arsenault. «C'est la conjoncture économique, les ventes ne sont pas là, la production est réduite», a-t-il poursuivi.

Les pertes d'emploi sont liées à l'abolition d'un horaire de travail. «Nous étions sur cinq quarts différents et l'employeur ramène ça à quatre», a ajouté le représentant syndical. Les mises à pied seront effectives à compter du 25 mai. «Officieusement, ça semble pas mal être permanent», a fait savoir M. Arsenault.

Rio Tinto Fer et Titane interrompra aussi totalement les activités de sa mine pendant six semaines, dont deux avaient déjà été annoncées, ce qui touchera l'ensemble des travailleurs de la Minganie. «Il faut s'ajuster au contexte du marché et à la production de Sorel-Tracy», a mentionné la porte-parole de la minière, Claudine Gagnon.

Le complexe de la Montérégie, qui produit du dioxyde de titane notamment avec l'ilménite de Havre-Saint-Pierre, a dû fermer cette semaine un deuxième de ses fours. «Le marché du dioxyde de titane est à la baisse depuis 2012», rappelle Mme Gagnon.

Les travailleurs touchés en Minganie demeureront sur une liste d'appel, assure l'entreprise. Le syndicat des Métallos parvient d'ailleurs à garder son optimisme pour la suite. «Il y a des projets dans l'air pour la mine, j'ai confiance que la demande va reprendre», a lancé M. Arsenault.

Rio Tinto Fer et Titane est le principal employeur de Havre-Saint-Pierre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer