Cri d'alarme pour les régions du Québec

Le village de Harrington Harbour sur la Côte-Nord,... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Le village de Harrington Harbour sur la Côte-Nord, une des régions dites éloignées pour lesquelles s'inquiètent une centaine de signataires.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) «Touche pas à mes régions!». Voilà le cri du coeur lancé mardi par Nathalie Normandeau, Gilles Vigneault, Guy Bertrand, Fred Pellerin et une centaine d'autres signataires en provenance de régions dites éloignées, qui réclament que Québec sursoie à toutes ses décisions concernant le développement régional. (leur lettre ici)

La vaste coalition exige du gouvernement qu'il entame une «réflexion sérieuse», avec l'ensemble des acteurs concernés, afin de convenir d'une vision de développement durable pour les régions du Québec, «par une gouvernance décentralisée et à notre image».

«Avec ses décisions, le gouvernement brise l'élan que nous nous sommes donné en entamant une démarche de centralisation sans précédent, privant par le fait même les régions de leviers de développement essentiels à notre épanouissement, tant économique que social et culturel», lance la coalition, composée de l'Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent, de Chaudière-Appalaches, de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles, du Nord-du-Québec et de l'Outaouais.

«Nous sommes fortement attachés à nos territoires, que nos prédécesseurs ont construits avec bravoure, audace, ingéniosité, créativité et ce, toujours dans un esprit de collaboration», poursuit la missive. «Notre savoir-faire dans les domaines de l'agroalimentaire, de l'énergie, des pêcheries, des forêts et des mines a souvent traversé nos frontières.»

Par cette action, la coalition dit vouloir «protéger nos réussites» et obtenir le droit d'adapter les programmes gouvernementaux «pour que les gens des régions s'y retrouvent et participent à leur tour au développement d'une société forte et en pleine possession de ses moyens».

Outre plusieurs élus des régions concernées, on retrouve parmi les membres de cette coalition des personnalités connues comme les acteurs Christian Bégin et Nicole Leblanc, les chanteurs Louis-Jean Cormier et Laurence Jalbert, les chroniqueurs Boucar Diouf et Gabriel Nadeau-Dubois, l'anthropologue Serge Bouchard ainsi que l'ex-ministre des Régions Rémy Trudel.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer