Fermeture du CHSLD de Rivière-Ouelle: la mairesse exige une rencontre avec le ministre de la Santé

Partager

Sur le même thème

Marc Larouche, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rivière-du-Loup) La grogne populaire contre la fermeture annoncée du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Thérèse-Martin de Rivière-Ouelle ne s'estompe pas. Cette fois, ce sont les élus de l'endroit qui s'élèvent contre la décision du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Kamouraska.

Récemment, lors d'une manifestation qui a attiré plus de 400 personnes, le directeur général du CSSS, Jeannot Michaud, s'est dit sensible aux différents points de vue, mais persiste à dire que son projet se fera pour le bien-être des usagers.

«À ce moment-ci, la décision est irrévocable. [...] Actuellement nous investissons autour de 2 millions $ en ressources d'hébergement de longue durée à ce centre. Notre objectif est de réintroduire 100 % de ces sommes en services à la population via les services de maintien à domicile», dit M. Michaud, assurant que personne ne sera forcé de partir, un discours que plusieurs jugent illogique, puisqu'ils s'interrogent à savoir si des équipes de travail complètes demeureront pour un ou deux résidants qui ne voudrait pas partir.

«Augmenter les services»

«Il y a eu beaucoup d'investissement dans Thérèse-Martin depuis quelques années. Jamais on ne nous a laissé penser que le Centre pourrait fermer», commente la mairesse Élizabeth Hudon, qui exige une rencontre avec le ministre de la Santé, Réjean Hébert. «Il a dit en entrevue que Québec investirait pour absorber la vague des personnes vieillissantes qui auront besoin de soins à domicile. Jamais il n'a parlé de fermeture de CHSLD», dit Mme Hudon.

«Notre volonté ferme est d'augmenter les services là ou vit la personne. Ça peut être dans sa maison, dans sa famille, dans une résidence, dans une résidence privée ou dans une ressource intermédiaire. Nous voulons diminuer les déménagements pour augmenter la qualité de vie à domicile. Le plan pour se rendre à la fermeture est fait», conclut M. Michaud. La prochaine séance du conseil d'administration du CSSS de Kamouraska a lieu le mardi 22 janvier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer