9000 pianos accordés à l'oreille seulement

Gaétan Banville, Rimouskois d'origine, accorde et répare des... (Photo collaboration spéciale, Carl Thériault)

Agrandir

Gaétan Banville, Rimouskois d'origine, accorde et répare des pianos depuis plusieurs décennies. À son avis, «développer son oreille musicale est une forme d'art».

Photo collaboration spéciale, Carl Thériault

Partager

Sur le même thème

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil

(Rimouski) Aveugle de naissance, le Rimouskois Gaétan Banville aura accordé, en 45 ans, plus de 9000 pianos entre La Pocatière et Sept-Îles, de la Gaspésie jusqu'à Caraquet, au Nouveau-Brunswick.

Accorder des pianos est une chose, mais il fait aussi de la réparation, jusqu'à démanteler un piano pour ensuite le reconstruire.

«Accorder un piano était comme allant de soi pour un aveugle. Mais les clients ne pensaient pas que je pouvais réparer des pianos, par exemple un marteau ou une note de cassée. Il y a encore du monde qui pense qu'un aveugle ne peut rien faire, même s'il y en a moins aujourd'hui qui le pense», dit Gaétan Banville, qui a d'abord appris à jouer du piano pendant plusieurs années chez les Soeurs du Saint-Rosaire alors qu'il était adolescent pour développer son oreille musicale.

«À un moment donné, j'ai remonté un piano tout décollé. Je l'ai démanché. On avait même enlevé la plaque de fonte. Je savais où aller même si je ne voyais pas. Il sonnait bien après. J'avais le plan dans ma tête, comme si je le voyais. On finit par développer des facilités dans notre cerveau quand on est aveugle de naissance. On sait qu'on n'emploie pas toutes les capacités de notre cerveau.»

Gaétan Banville accorde les pianos de la salle de spectacle Desjardins-TELUS à Rimouski, ceux du Conservatoire de musique de Rimouski et ceux de l'École de musique du Bas-Saint-Laurent.

«J'ai une vingtaine de pianos à faire au Conservatoire, et une dizaine à l'École de musique, ce qui me prend une semaine et demie. À la salle Desjardins, j'accorde les deux pianos de neuf pieds, le Steinway et le Baldwin.» Il a déjà accordé un piano de marque Katz datant de 1860. «Je n'ai pas été bon pour le mettre au diapason. La cliente avait peur qu'il ne se brise.»

Le secret? Suivre un cours, mais aussi avoir «une base en musique, c'était plus facile d'être accordeur parce qu'on sait ce qu'est un ton, un demi-ton, une tierce. Pour moi, ce n'est pas seulement travailler, j'aime ça. C'est une passion... C'est toujours le souci de faire le meilleur travail. Développer une bonne oreille musicale est une forme d'art. Comme il y a du monde qui chante, mais qui fausse parce qu'ils n'ont pas d'oreille.»

Longue expérience

Gaétan Banville a déjà été copropriétaire d'un magasin à la fin des années 70. «Je travaillais beaucoup dans ce magasin et j'ai pris beaucoup d'expérience en pratiquant la technique que j'avais dans ma tête. Des années difficiles, mais qui m'ont rapporté beaucoup en expérience.»

Combien de pianos avez-vous accordés en 45 ans? À 200 par année pendant 45 ans, 9000! Le calcul mental effectué par Gaétan Banville a été plus rapide que le temps nécessaire pour sortir le portable et utiliser la calculatrice qui y est incorporée. «Quand on était jeunes, on se lançait des défis, on faisait des multiplications de quatre chiffres. On travaille beaucoup de la tête, de mémoire, avec nos oreilles, et aussi le toucher...»

À 64 ans, Gaétan Banville a l'intention de continuer à accorder des pianos. «Je vais arrêter quand j'en n'aurai plus envie à cause de mes oreilles ou autre chose. Je peux aller à 70, 75 ans. Je ne sais pas. Même si on devient un peu sourd, on entend quand même les sons et on est capable d'accorder...»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer