Budgets municipaux: gels et faible hausse dans Charlevoix

Baie Saint-Paul... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Baie Saint-Paul

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Lavoie
Le Soleil

(Baie-Saint-Paul) Dans la foulée de l'adoption des budgets municipaux, la majorité des municipalités charlevoisiennes ont choisi le gel de la taxe foncière pour 2013, à l'exception de Baie-Saint-Paul, où l'augmentation est toutefois minime.

Plus tôt ce mois-ci, Baie-Saint-Paul adoptait un budget de 13,6 millions $. À un peu moins de trois cents par 100 $ d'évaluation, la hausse du taux de taxation épargne les contribuables de la seconde ville en importance de Charlevoix.

La division du conseil a contraint le maire Jean Fortin à trancher en faveur de ce budget, que certains conseillers auraient préféré plus austère. La municipalité a inscrit pour plus de 16 millions $ de projets à son programme d'immobilisations triennal. 22,6 % des sommes de l'exercice 2013 sont dédiées au service de la dette. Le taux de taxe atteint 0,90127 $ par 100 $ d'évaluation.

Concrètement, pour les citoyens, la hausse générale du compte de taxes sera de 1 % pour une maison de 180 000 $, alors qu'elle sera de 2,3 % pour un commerce de 350 000 $.

«Bonne gestion»

À La Malbaie et à Clermont, les taux de taxation ont été maintenus, se fixant respectivement à 1,1679 $ et 0,99 $ par 100 $ d'évaluation. Si La Malbaie se félicite de récolter les fruits de sa «bonne gestion», Clermont prévoit poursuivre sa tradition de «payer comptant» ses projets d'immobilisations, qui se chiffrent à 1,7 million $.

Enfin, précisons que Petite-Rivière-Saint-François, village situé au coeur du projet du Groupe Le Massif, devait jongler cette année avec une hausse de son rôle d'évaluation de 44 %. «Le but du conseil municipal était de ne pas augmenter le fardeau fiscal des contribuables», souligne le maire Gérald Maltais, expliquant que le taux de taxes a été abaissé de 23 cents pour atteindre 0,56 $ par 100 $ d'évaluation. Révision des plans et des règlements d'urbanisme et projet d'infrastructures - dont l'assainissement des eaux - sont au programme de la petite municipalité.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer