Gala Artquimédia: Marie-Josée Breau nommée artiste de l'année

André Émond, directeur de Rouge FM, et Isabelle... (Photo collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

André Émond, directeur de Rouge FM, et Isabelle Paquin, attachée politique du député Pascal Bérubé, ont remis l'agate de l'artiste de l'année à la chanteuse Marie-Josée Breau, au centre.

Photo collaboration spéciale Gilles Gagné

Partager

Gilles Gagné, collaboration spéciale
Le Soleil

(Amqui) La chanteuse Marie-Josée Breau, d'Amqui, a remporté le titre d'artiste de l'année dans la Vallée de la Matapédia, samedi, lors du gala Artquimédia, qui récompense annuellement les artistes de cette région.

Enseignante au niveau élémentaire, Mme Breau a aussi gagné le titre d'artiste semi-professionnelle par excellence en interprétation et une bourse de 750 $ rattachée à ce statut. Elle chante depuis longtemps, mais elle a gardé secrète cette passion jusqu'en 2004.

«Je suis ''sortie'' à 35 ans. Mes parents ne savaient pas que je chantais. Mon conjoint ne savait pas. Quand il arrivait, je cachais tout», aborde-t-elle. Samedi, elle a interprété une chanson de Céline Dion, On s'est aimé à cause, mais elle développe un nouveau talent.

«Depuis 2009, je compose. Je m'en vais là-dedans, mais je vais faire les deux [composition et interprétation]. Il y a tellement de belles chansons», dit-elle.

La photographe Claudie Beauchemin, d'Amqui, a aussi mérité trois prix, l'agate de l'artiste avancée en arts visuels, une bourse de 750 $ et le Prix du public en arts visuels.

Karine Turcotte, d'Amqui, a de son côté gagné l'agate de l'artiste amateur en littérature et le Prix du public dans cette même catégorie, remis par Le Soleil. Elle a lu devant l'auditoire un extrait de son livre, Le monde d'Alicia.

La photographe Annie-Claude Pineault, de Sayabec, est l'artiste amateur de l'année en arts visuels, tandis que la chanteuse Rebecca Caron, d'Amqui, a été choisie l'artiste amateur par excellence en interprétation.

Chantal Lévesque, peintre de Val-Brillant, a reçu la première agate dans la catégorie Mention du jury, alors qu'une autre peintre, Henriette Lefrançois, de Sayabec, a été choisie pour la seconde mention. La chanteuse Kathleen Jomphe, de Val-Brillant, a mérité la mention du jury pour la jeune relève.

Trois artistes ont chacune mérité des bourses de 250 $, Ginette Lemieux, de Sayabec, qui fait du vitrail, la chanteuse Rebecca Caron et la poétesse Nancy Morissette, de Sainte-Irène.

Un Hendrix en herbe

Le seul homme de la soirée ayant gagné un prix, le guitariste et chanteur David Gagnon, d'Amqui, est en fait encore adolescent, à 17 ans. Il a néanmoins démontré beaucoup d'aplomb en interprétant Little Wing, de Jimi Hendrix. Le public en aurait repris.

Annuellement, le comité organisateur d'Artquimédia rend hommage à un Matapédien connaissant du succès sur la scène nationale et internationale. Samedi, c'est le directeur de la photo et de la vidéo au journal La Presse, Martin Tremblay, originaire d'Amqui, qui a reçu cette agate de distinction.

Présenté par sa conjointe, la journaliste Pascale Breton, qui a fait valoir sa grande capacité de faire des photos de contenu et sa capacité de gagner la confiance des gens, M. Tremblay a été soufflé par l'exposition de ses oeuvres montée par les gens d'Artquimédia.

Il a de plus souligné l'influence des Matapédiens lors de la première partie de sa vie. «Il y a un peu de vous dans ces photos», a-t-il insisté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer