St-Georges: vers une «cité sportive»

Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, a présenté... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, a présenté un projet du complexe sportif de 26 millions $, qui s'appuie sur un partage égal des coûts entre la communauté, le provincial et le fédéral.

Photothèque Le Soleil

Luce Dallaire, collaboration spéciale
Le Soleil

(St-Georges) Les autorités municipales de Saint-Georges de Beauce présentent le projet d'aménagement d'un futur complexe sportif dans la cité étudiante, un projet évalué à près de 26 millions $. Québec et Ottawa seront appelés à participer financièrement.

Le maire de Saint-Georges, François Fecteau, a levé le voile sur le projet du complexe sportif qui sera la pièce maîtresse de la «cité sportive» et qui regroupera les installations existantes de la municipalité, du Cégep Beauce-­Appalaches et de la commission scolaire de la Beauce-Etchemin, toutes reliées par des sentiers cyclables et pédestres.

«Le complexe de 26 millions $, dont le financement s'appuie sur un partage égal des coûts entre la communauté, le provincial et le fédéral, comprendra un gymnase triple, une piscine semi-olympique, des salles de réhabilitation, de formation et d'entraînement ainsi que des vestiaires doubles», a-t-il expliqué en identifiant les partenaires associés à cette initiative : le Cégep Beauce-Appalaches et la Fondation du coeur Beauce-Etchemin.

À dimension régionale

Tout comme le maire Fecteau, qui se réjouit de la concertation du milieu ainsi que de l'appui unanime reçu de l'ensemble des partenaires, le directeur général du Cégep Beauce-Appalaches, Michel Beauchamp, soutient que ce bâtiment multifonctionnel servira aux étudiants et à l'ensemble de la population.

«Je considère le projet comme essentiel au développement régional en matière d'éducation, de sport et de santé», a dit M. Beauchamp.

De son côté, la Fondation du coeur Beauce-Etchemin, qui a tenu une campagne de financement en 2010, est disposée à injecter quelque 800 000 $. Ainsi, l'organisme qui manque de locaux pour tenir ses activités pourrait bénéficier d'un gymnase, de salles d'enseignement et d'une salle de conditionnement à même le futur complexe.

«Le partenariat municipal-­scolaire-santé assurera une efficacité économique au projet et permettra à notre cité régionale, au cégep et à la Fondation du coeur ainsi qu'aux organismes de santé de bonifier leur offre de services auprès de leurs clientèles respectives», ajoute le maire qui espère l'aide financière de chacun des deux paliers de gouvernement pour concrétiser le tout.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer