Pétition sur l'assurance emploi: tout le monde a cliqué

Marie-Hélène Dubé, l'instigatrice de la pétition qu'elle a... (Radio-Canada)

Agrandir

Marie-Hélène Dubé, l'instigatrice de la pétition qu'elle a présentée à Tout le monde en parle, combat un cancer de la glande thyroïde depuis 2003.

Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Larouche
Le Soleil

(Rivière-du-Loup) «J'étais plus stressée de me regarder à la télévision que lorsque j'ai donné l'entrevue. Mais ça s'est bien passé.» Marie-Hélène Dubé était enchantée de parler hier de sa performance dimanche à l'émission Tout le monde en parle à Radio-Canada. Sa facilité de communication, son style attachant et, surtout, la cause qu'elle défend ont fait que tout le monde n'en a pas que parlé, tout le monde a aussi cliqué!

«Tout a planté», dit cette survivante du cancer en parlant de la réaction sur différents sites Web. «Le serveur de mon site, ma page Facebook, tout a gelé. Même moi, je ne pouvais y accéder. Dimanche, lors de la diffusion de l'entrevue et dans les minutes qui ont suivi, il y a eu 31 000 visiteurs en moins d'une heure.

[Hier], j'ai eu beaucoup de courriels disant que le téléchargement ne fonctionnait pas. J'enverrai personnellement des copies à ces gens.» Hier, le site petitionassurance emploi.com était de nouveau accessible; il est désormais possible de télécharger la pétition.

Parce que les gens qui veulent l'appuyer dans sa démarche doivent faire plus qu'apposer une signature rapidement sur le coin d'une table.

«Ottawa n'accepte pas les signatures électroniques. Les gens doivent donc télécharger la pétition, la signer ou la faire circuler et ensuite me la retourner par la poste. Ceux qui prennent la peine de faire tout cela sont vraiment dédiés à ma cause.»

La cause de Marie-Hélène Dubé, c'est celle d'une jeune mère de famille qui combat un cancer de la glande thyroïde depuis 2003. Elle a alors été stupéfaite d'apprendre qu'elle n'avait droit qu'à 15 semaines de prestation d'assurance emploi, qu'elle avait épuisées avant même de commencer ses traitements. Son but : faire passer de 15 à 50 le nombre de semaines de prestations d'assurance emploi pour les personnes gravement malades.

Tache d'huile

Plus de 65 000 signatures ont été amassées jusqu'ici. La première mouture de la pétition déposée à la Chambre des communes la semaine dernière en comptait 62 700, ce qui en faisait déjà l'une des plus imposantes à avoir été déposées au pays. C'est sans compter l'effet Tout le monde en parle qui continuera à se faire sentir encore durant plusieurs semaines. «Avant l'émission, j'avais 1400 membres sur mon compte Facebook [Pétition Assurance-emploi / Marie-Hélène Dubé]. Je suis rendue à 2834 [une heure plus tard, il y en avait 3072]», lance Marie-Hélène qui a senti des appuis tangibles sur le plateau de l'émission.

«C'était spécial. Les gens autour étaient très intéressés. Lorsque je fais des entrevues, je suis toujours seule, mais là, il y avait des grosses pointures : Gilles Vigneault, Michel Jasmin, et moi qui sortais directement de mon salon», blague-t-elle.

Son message s'est aussi propagé dans Twitter à la vitesse de l'éclair. Des personnalités comme Charles Lafortune et MC Gilles ont parlé de la pétition. L'animateur Guy A. Lepage, que près de 9000 personnes suivent via son compte Twitter, a lui-même insisté à plusieurs reprises pour que les gens la signent.

 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer