Jean-Guy Talbot impressionné par la place Jean-Béliveau

Jean-Guy Talbot a goûté sept fois au champagne... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Jean-Guy Talbot a goûté sept fois au champagne de la Coupe Stanley. On le voit ci-contre lors de la conquête de 1965. Jean Béliveau et lui entourent l'entraîneur-chef Toe Blake.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Coéquipier de Jean Béliveau pendant 13 saisons, Jean-Guy Talbot n'aurait raté pour rien au monde l'inauguration de la place publique qui porte le nom de son ancien capitaine, devant le Centre Vidéotron.

Relevant d'ennuis de santé qui auraient pu lui coûter la vie au début d'août, l'ancien défenseur du Canadien affichait samedi une forme resplendissante au moment de rendre hommage à «son bon ami» Jean Béliveau, qu'il a rencontré alors qu'ils évoluaient tous les deux pour les As de Québec, en 1952-1953.

«C'était très important pour moi d'être ici aujourd'hui. Chaque fois qu'il y a quelque chose pour un ancien joueur, ça me fait plaisir de participer, même si je reviens de l'hôpital, où j'ai été pendant un mois et demi. Je suis sorti il y a un mois et je file bien, alors je ne voulais pas manquer ça», a raconté le Trifluvien de 85 ans, qui s'est admirablement bien relevé d'une hémorragie interne survenue à la suite d'une intervention aux artères du coeur, le 27 juillet.

Après leur seule saison ensemble à Québec, Jean Béliveau et Jean-Guy Talbot s'étaient retrouvés trois saisons plus tard dans l'uniforme du Canadien, avec qui ils ont remporté cinq Coupes Stanley consécutives entre 1956 et 1960. En tout, ils auront été coéquipiers pendant 12 ans à Montréal. Les anecdotes du temps ne manquent pas!

«Je garde juste des bons souvenirs de lui. Je me souviens que lorsque j'ai commencé avec le Canadien, on prenait le train pour aller jouer à Detroit. C'était des anciens trains où l'on s'assoyait l'un devant l'autre. Jean était assis en avant et moi, j'étais assis de l'autre bord. Comme on ne pouvait rien manger, nos femmes nous faisaient des sandwichs et on s'échangeait les sandwichs, Jean et moi!» a-t-il relaté, non sans humour.

Jean-Guy Talbot... (Le Soleil, Kathleen Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Jean-Guy Talbot

Le Soleil, Kathleen Lavoie

Quand il pense à Béliveau, il se souvient d'un joueur de hockey talentueux, mais surtout d'un homme aux indéniables qualités humaines. «Aussi bon il était sur la glace, aussi bon il était en dehors de la glace. Même meilleur. Il était de même à tous les jours. Mais je vais vous dire une affaire : la plupart des joueurs du Canadien étaient comme ça, à l'époque...» 

Admirable Élise

Talbot trouve d'ailleurs admirable que la veuve de Jean Béliveau, Élise Couture, ait pris le relais public de son mari à la suite du décès de ce dernier, en décembre 2014. «Élise est pareille comme lui. Elle est demandée tout partout. Elle aussi elle prend de l'âge, mais elle y va quand même. Elle fait comme son mari le faisait. Elle rencontre le public. Ça lui fait plaisir», soutient l'ancien numéro 17 du Tricolore.

Jean-Guy Talbot se dit par conséquent heureux de voir que l'héritage de Jean Béliveau est maintenant célébré en permanence par la place publique située devant le Centre Vidéotron. Une place dont l'aménagement l'a séduit.

«C'est formidable! C'est très très beau. L'ouvrage qu'ils ont fait, je suis sûr que ç'a coûté beaucoup d'argent et que ça le vaut. Et il le mérite, à part de ça! Les cerfs [l'oeuvre La Rencontre], c'est formidable! Je ne sais pas où ils ont pris cette idée-là, mais c'est très très beau! Ça va être là pour longtemps et Jean le méritait. Même son épouse et sa fille Hélène aussi», a estimé le détenteur de sept Coupes Stanley.

Quant à savoir si son ancien coéquipier aurait apprécié l'hommage qui lui est ainsi rendu, Jean-Guy Talbot n'hésite pas une seconde. «Je suis sûr qu'il aurait aimé ça!»

NOTE : Guy Lafleur, Serge Savard, Pierre Bouchard et Chris Nilan devaient être présents à l'inauguration de la place Jean-Béliveau, mais leur hélicoptère n'aurait pu décoller de Montréal.  Avec La Presse canadienne




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer