La cure majeure du YWCA (presque) terminée

Les locaux du YWCA destinés aux activités sportives...

Agrandir

Les locaux du YWCA destinés aux activités sportives ont été dévoilés jeudi. Piscine, bassins pour les enfants, salles d'entraînement lumineuses, vestiaires... tout est flambant neuf.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La YWCA de l'avenue Holland célébrait jeudi sa réouverture officielle après une cure majeure. Mais il faudra attendre quelques mois encore pour que toutes les installations soient complétées, surtout du côté de l'hébergement des femmes en difficulté.

Ce sont donc les locaux destinés aux activités sportives qui ont été dévoilés. Piscine, bassins pour les enfants, salles d'entraînement lumineuses, vestiaires... tout est flambant neuf. Il faut dire qu'il est question d'investissements majeurs : autour de 6 millions $ seulement pour cette section du complexe, une somme assumée par la Ville. 

Mais, il y a plus. La «Y» n'offre pas que des cours de natation ou de yoga. Elle aide surtout les femmes qui trébuchent à se relever, qu'elles aient des enfants ou non. Ces pensionnaires devront toutefois patienter avant d'intégrer l'aile d'hébergement de 60 chambres. 

Ce volet du projet de rénovation n'est pas complété. En attendant que tout soit prêt, la clientèle demeure donc «délocalisée». Depuis le début des travaux, il y a déjà 15 mois, les femmes soutenues par la YWCA séjournent à la Maison Mère-Mallet, de la Fondation Famille Jules-Dallaire, dans le Vieux-Québec. «Les dames vont pouvoir emménager cet automne», précise la présidente du conseil d'administration, Marie-France Poulin. 

À terme, il sera question d'un débours total d'environ 18 millions $ pour la renaissance de l'institution. Pas plus que 18 millions $, promet Mme Poulin : «Il n'y aura pas de surprise négative.»

Investissement municipal

Au fait, le maire de Québec Régis Labeaume était présent pour la célébration de jeudi. Il a profité de l'occasion pour justifier l'investissement public de 6 millions $ à la YWCA. «La "Y" est présente à Québec depuis 1875, c'est important.» Et ses installations sont utilisées par la population depuis 50 ans, plaide-t-il. 

D'ailleurs, la mairie affectionne ce «modèle» de partenariat. Elle participe régulièrement à l'amélioration des piscines et gymnases des écoles et des groupes communautaires, tout en garantissant l'accès aux résidents. «Le faire ici ou le faire ailleurs, ça ne change rien au niveau de la clientèle. On est mieux de le faire ici parce qu'on a une valeur ajoutée. Alors, on l'aurait investi de toute façon ailleurs, mais en le faisant ici ça fait toute une différence pour le "Y".»

N'empêche, l'ampleur de la facture a fait traîner le dossier. Le conseil d'administration évoquait déjà en 2007 la possible rénovation. Mais on a longtemps évalué la possibilité de construire un nouveau bâtiment ailleurs, tellement les coûts sont importants.

Nouvelle programmation

Mais ça, c'est le passé. La YWCA revampée s'apprête à lancer une nouvelle programmation. «On a plein de cours : du yoga, du taï chi, de la zumba, de la méditation, des cours de langues, des cours prénataux en piscine, de l'aquajogging, de la natation pour enfant et adultes... je ne les nommerai pas tous! On a au-dessus de 60 cours différents», souligne la directrice générale, Katia de Pokomandy-Morin. «On est présentement en pleine période d'inscription.» 

Intéressé(e)? Le samedi 9 septembre, les portes seront ouvertes à tous de 10h à 16h pour une visite des lieux et pour découvrir les activités offertes. Il y aura également un premier bain libre. «On vous attend!»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer