Des affiches d'Atalante Québec sur les campus

Atalante Québec a installé des affiches à l'Université... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Atalante Québec a installé des affiches à l'Université Laval et au Cégep Garneau mercredi matin.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le groupuscule d'extrême droite Atalante Québec a installé des affiches à l'Université Laval et au Cégep Garneau mercredi matin pour dénoncer «l'ambiance totalitaire qui règne sur les campus». Les deux établissements d'enseignement ont tôt fait de les retirer.

«Ces lieux supposés de débats d'idées et de réflexion sont devenus des bastions de la pensée unique contaminée au marxisme culturel. La stasi estudiantine, parrainée par des enseignants utilisant leurs postes privilégiés pour propager leur agenda politique, fait régner une ambiance d'autocensure», écrit Atalante Québec sur sa page Facebook.

«Ce sont des étudiants et des chargés de cours qui deviennent les cibles ou les victimes de l'inquisition marxiste qui les réduit au silence et à l'effacement. Cette police de la pensée procède au profilage et au "doxing" des "mal-pensants", soutenue par leurs gourous démagogues», ajoute-t-il avant d'inviter les gens à dénoncer «ces agents coercitifs de l'ultragauche».

«La gauche étouffe le débat. Non au marxisme culturel dans nos écoles», pouvait-on lire sur les affiches que le groupuscule a collées à quelques endroits sur les campus de l'Université Laval et du Cégep Garneau.

Vite retirées

L'Université Laval a rapidement fait retirer les affiches, elle qui «n'autorise ou ne tolère pas l'affichage sauvage sur son campus», précise son service des communications dans un courriel envoyé au Soleil.

«La présence d'affiches de recrutement de groupes d'extrême droite sur son campus est contraire à ses valeurs fondamentales de respect de la diversité, d'ouverture au dialogue et d'inclusion. L'Université Laval est un établissement d'enseignement supérieur ouvert sur le monde dont la population étudiante provient de plus de 120 pays», rappelle l'établissement.

Conformément au Règlement concernant la vente, la distribution, la sollicitation et l'affichage, la sollicitation et l'affichage nécessitent une permission, poursuit l'Université Laval. «Aucune permission n'a été donnée à un tel groupe. Également, en fonction du même règlement, la distribution de tracts, de dépliants ou de feuillets publicitaires est interdite dans les lieux universitaires, outre pour les associations étudiantes agréées ou reconnues.»

La direction du Cégep Garneau a également fait disparaître rapidement les affiches d'Atalante Québec. «C'est quelque chose qu'on dénonce vertement. Le discours [d'Atalante Québec] est inacceptable. C'est incroyable que ça se passe à Québec», a réagi la directrice des communications du Cégep Garneau, Sylvie Fortin.

Bannières antiracistes et antifascistes

De leur côté, des militants antiracistes et antifascistes ont affiché mardi matin des bannières «Si tu n'es pas antifasciste, t'es quoi alors?» visibles sur des grandes artères de Québec, notamment sur Honoré-Mercier. 

Les affiches ont été installées «dans le contexte d'une lutte continue et décentralisée contre les extrémistes de droite et nationalistes blancs de Québec qui avancent un discours xénophobe, raciste et anti-immigrant», peut-on lire sur le site Internet de Solidarité sans frontières, qui précise ne pas être responsable de cette action.

«Nous dénonçons la stigmatisation des musulman(e)s et d'autres groupes immigrants racisés et leur traitement comme boucs émissaires pour les conséquences du capitalisme néolibéral. Nous dénonçons aussi la détention étatique d'Haïtien(ne)s et d'autres migrant(e)s pour avoir traversé des frontières arbitraires sans la permission de l'État colonial. Finalement, nous dénonçons la récente poursuite excessivement médiatisée d'un homme racisé [Jaggi Singh] pour ses actions politiques», plaide-t-on encore dans un communiqué que dit avoir reçu l'organisme impliqué dans les luttes immigrantes.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer