Le Musée de la Place-Royale officiellement fermé

Le musée a accueilli des visiteurs pour la... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le musée a accueilli des visiteurs pour la dernière fois lundi avant de mettre la clé sous la porte en fin de journée.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est officiellement la fin pour le Musée de la Place-Royale ou du moins, de l'institution telle qu'on la connaît depuis son ouverture il y a près de 20 ans.

Le musée a accueilli des visiteurs pour la dernière fois lundi avant de mettre la clé sous la porte en fin de journée. La possibilité de sa fermeture avait été révélée en avril lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère de la Culture et des Communications alors que le directeur du Musée de la civilisation qui gère l'institution, Stephan La Roche, avait confirmé être en réflexion à ce sujet. 

Au cours des jours suivants, les communications du même ministère ont fait part au Soleil de la décision arrêtée de la cessation des activités du Musée en faisant notamment valoir son faible taux d'achalandage, ce qu'a démenti le lendemain le bureau du ministre Luc Fortin qui a plutôt avancé l'idée d'une «hypothèse sérieuse». 

«Solution» recherchée

Quoi qu'il en soit, celle-ci s'est finalement concrétisée. «Dans sa formule actuelle, il est effectivement fermé», a indiqué la responsable des communications du Musée de la civilisation, Agnès Dufour. Elle explique qu'en partenariat avec le ministère, la Ville de Québec et la SODEC, l'institution travaille à trouver une «solution» pour l'immeuble et ses collections. 

L'attachée de ministre Fortin, Karl Filion, précise de son côté qu'un projet est sur la table afin de poursuivre le mandat du Musée de la Place-Royale et mettre en valeur ses espaces. «Je peux vous assurer que ça ne deviendra pas des condos», a-t-il affirmé, sans fournir davantage d'explications sur ce qui se dessine. 

La députée de Québec, Agnès Maltais, s'est dite outrée mardi de cette fermeture en catimini alors que c'est elle qui avait posé des questions à ce sujet au printemps. «J'espère que l'on sera mieux informé du futur projet que du démantèlement», a-t-elle raillé. Selon elle, le moment est très mal choisi puisque Québec réclame depuis plusieurs mois à Ottawa de conserver ses artéfacts dans la région. «C'est un très mauvais signal que leur envoie», a-t-elle poursuivi.

L'histoire du berceau de l'Amérique française

Le Musée de la Place-Royale a ouvert ses portes en 1999 afin de retracer l'histoire du secteur considéré comme «le berceau de l'Amérique française» au coeur de la Ville de Québec, notamment avec l'exposition d'artéfacts datant de la Nouvelle-France et découverts lors de fouilles archéologiques à cet endroit. Dans l'attente d'une décision, ses collections seront entreposées au Centre de conservation du Québec situé sur la de la rue Semple. 

Également sous la responsabilité du Musée de la civilisation, la Maison Jean-Baptiste-Chevalier située à quelques pas de la traverse Québec-Lévis fait partie des mêmes discussions que le Musée de la Place-Royale alors que les portes de son centre d'interprétation ont été fermées il y a déjà un an. Les objects qui y étaient exposés sont entreposés au Centre national de conservation et d'études des collections. Des espaces continuent d'être loués à d'autres organis datant ations dans cet ensemble de maisons françaises du XVIIe siècle mais l'endroit ne convenait plus pour des expositions puisqu'il ne rencontrait plus les normes, explique Mme Dufour.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer