Trois jeunes karatékas de la région en Irlande

Guillaume Morneau, 12 ans, a découvert le karaté... (Emmanuelle Toussaint)

Agrandir

Guillaume Morneau, 12 ans, a découvert le karaté kempo il y a cinq ans. Il ne se doutait pas que ses entraînements le mèneraient un jour à participer aux compétitions les plus réputées sur la planète.

Emmanuelle Toussaint

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La région de Québec sera bien représentée aux Championnats mondiaux de karaté WKU. Trois jeunes de la Rive-Sud s'envoleront lundi pour l'Irlande pour y défendre les couleurs du Canada.

Guillaume Morneau, 12 ans, a développé plus jeune une passion pour la course à pied, ses parents ayant eux-mêmes décidé de se mettre au jogging. Mais il y a cinq ans, il a découvert le karaté kempo. Il ne se doutait pas que ses entraînements le mèneraient un jour à participer aux compétitions les plus réputées sur la planète. 

«Je suis très content et très fier, mais c'est vrai que ça me met un peu de stress», confie le jeune athlète. Accompagné de deux de ses amis, Édouard Brisson (11 ans) et Adrien Bégin (12 ans), Guillaume portera les couleurs du pays grâce à ses exploits aux championnats canadiens de juin dernier. Là-bas, il avait réussi à se classer en quatrième position, tout juste pour se tailler une place au sein de la délégation canadienne. 

Le jeune n'a pas chômé pour y arriver. Inscrit dans un programme sports-études avec l'école Vision karaté de Lévis, il s'entraîne au rythme de trois heures par jour, quatre demi-journées par semaine. Guillaume fait aussi partie d'une équipe de compétition le dimanche. 

Ce n'est pas tout : en vue des mondiaux, il a suivi deux cours privés par semaine additionnels avec Anthony d'Amours, qui compétitionne régulièrement sur les scènes nationale et internationale. 

Les championnats du monde de WKU sont en quelque sorte les Olympiques du karaté, explique la mère de Guillaume, Emmanuelle Toussaint. Le karaté n'étant pas encore une discipline olympique - il le sera en 2020 à Tokyo -, les mondiaux WKU réunissent les meilleurs athlètes de la planète. 

«Pour les parents des trois enfants qui s'en vont en Irlande, ce n'était pas du tout dans notre radar» de partir en Europe cet été, commente la mère. D'autant que ce voyage revêtra un caractère spécial pour Guillaume puisque les racines de son père sont irlandaises. «Ce sera une belle expérience du point de vue personnel», ajoute Mme Toussaint. 

Les championnats mondiaux de karaté WKU ont lieu du 27 août au 1er septembre.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer