STLévis: reprise des négociations avec les chauffeurs

Le territoire de la ville de Lévis n'est... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le territoire de la ville de Lévis n'est pas soumis à la Loi sur les services essentiels. C'est dire que si une grève est déclenchée, tous les autobus pourraient rester au garage.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les négociations reprennent mardi entre la Société de transport de Lévis (STLévis) et ses 107 chauffeurs, membres du Syndicat des chauffeurs d'autobus de la rive-sud, affilié à la CSN.

«Des progrès ont été réalisés depuis le début et j'ai bien confiance qu'on va être capables de régler entre gens raisonnables», a commenté Michel Patry, président de la STLévis.

Les deux parties ont convenu d'un calendrier de négociation de 6 jours d'ici la fin août. Au besoin, la Loi 24 permet de prolonger la période de négociations de 30 jours, indique la partie patronale. 

Sans convention collective depuis le 31 décembre 2016, les chauffeurs ont laissé tomber l'uniforme pendant quelques semaines en juin pour faire pression sur l'employeur. C'est surtout l'organisation du travail qui fait achopper les discussions. Le syndicat soutient que trop de chauffeurs sont sur appel et déplore le recours à la sous-traitance. 

Mandat de grève en poche

Le syndicat a un mandat de grève générale en poche, qu'il peut utiliser au moment qu'il jugera opportun. M. Patry ne souhaite pas que ce scénario se concrétise, au moment où la congestion routière reprend de plus belle à Lévis. «Une grève, ça laisse des dommages collatéraux importants», lance-t-il. 

Le territoire de la ville de Lévis n'est pas soumis à la Loi sur les services essentiels. C'est dire que si une grève est déclenchée, tous les autobus pourraient rester au garage. «Nous, on aimerait bien que le service continue quand même. On a des contrats avec les écoles et ça ne fera certainement pas l'affaire des parents qu'on ne puisse plus transporter leurs jeunes du secondaire», craint M. Patry.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer