Un camion-restaurant quatre saisons pour la famille Cortina

Le camion-restaurant Les Délices de la famille Cortina... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le camion-restaurant Les Délices de la famille Cortina devait initialement joindre la flotte participant au projet pilote de la Ville de Québec en juillet, mais n'a jamais pris la route.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le camion-restaurant commandé d'Europe n'ayant pas pu entrer au Canada, le traiteur Les Délices de la famille Cortina ne joindra finalement pas le projet pilote de la Ville de Québec, cet été. Nicola Cortina, propriétaire du prestigieux Michelangelo, assure toutefois que son «restaurant mobile» écoulera bientôt pâtes et paninis, été comme hiver.

Lors du dévoilement du projet pilote de camion-restaurant de la Ville de Québec, en mai, sept restaurateurs avaient initialement été choisis pour se relayer à 13 lieux précis de la Capitale-Nationale. Or, lorsque la Ville a décidé de retrancher huit sites au projet, mi-juillet, le nouvel horaire a été fait en fonction de seulement six camions-restaurants. 

C'est que le camion Les Délices de la famille Cortina n'a finalement jamais pris la route. Il devait initialement joindre la flotte en juillet, mais le plan du restaurateur Nicola Cortina est tombé à l'eau en raison d'un sérieux pépin. 

«Malheureusement, le camion que nous avions commandé n'a pas pu entrer au Québec. Je l'avais commandé d'Italie, où ils ont des camions-restaurants depuis longtemps, mais il n'était pas aux normes canadiennes.»

Celui qui possède avec ses enfants les restaurants Michelangelo et Il Matto, à Québec, travaille maintenant sur son plan B. Construire de toutes pièces, au Canada, un camion-restaurant parfaitement adapté à sa cuisine italienne, différent que ce que l'on voit chez les autres restaurateurs de Québec. 

Confiant pour l'automne

«Je viens de signer le contrat pour la construction de la boite du camion, mais avec les vacances de la construction, il va y avoir un délai de quelques semaines. Une fois que c'est fait, je l'envoie à Kingston, en Ontario, pour l'électricité et la plomberie.»

Restera ensuite à poser le matériel de cuisine à Québec, dont un four à pizza, mais Nicola Cortina est confiant que son camion-restaurant roulera cet automne. «C'est un restaurant-mobile quatre saisons. Ça va aussi rouler en hiver», lance-t-il, sans préciser quels événements hivernaux sont visés. 

Le menu est déjà élaboré, assure le vétéran de la restauration. «Il y aura des pâtes alimentaires, des paninis et de la pizza», décrit-il. Rappelons que les Cortina font aussi leurs propres pâtes, au rez-de-chaussée du Michelangelo. Deux choix de viande, dont de la saucisse italienne, complèteront le menu, avance le paternel. 

Un deuxième camion pour Nourcy

Signe que les camions de cuisine de rue ont la cote, à Québec, Nourcy Comptoir et Traiteur s'est doté d'un deuxième véhicule du genre, qui a officiellement pris la route, jeudi.

Sans même faire partie du projet pilote permettant de s'installer dans des lieux publics de Québec, Nourcy peinait à répondre à la demande avec un seul camion-restaurant.

Dans les prochaines semaines, un camion restera en permanence au Village Vacances Valcartier, alors que le nouveau membre de la flotte passera notamment au Festivent (1er au 6 août), au Ink & Road (11 au 13 août) et au Festibière de Québec (17 au 20 août).




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer