D'un Trudeau à l'autre, François Moreau a toujours la flamme des voiliers

En 1984, le président du Rendez-vous 2017, François... (Image tirée d'une vidéo du Soleil)

Agrandir

En 1984, le président du Rendez-vous 2017, François Moreau, avait fait visiter les grands voiliers au premier ministre Pierre Elliott Trudeau. Trente-trois ans plus tard, il pourrait faire visiter un bateau à Justin Trudeau.

Image tirée d'une vidéo du Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En 1984, François Moreau avait été embauché comme guide par Parcs Canada pour faire visiter les grands voiliers. Il avait rencontré le premier ministre Pierre Elliott Trudeau et son fils Justin, alors âgé d'une dizaine d'années. Trente-trois ans plus tard, les deux hommes se reverront, exactement dans le même contexte, mais avec quelques responsabilités en plus...

«C'est avec beaucoup d'émotions que j'aborde cette rencontre», a confié celui qui est devenu président de Rendez-vous 2017 au sujet de ses «retrouvailles» avec Justin Trudeau qui dirige désormais le Canada et qui prononcera un discours au quai 14 pour lancer officiellement les festivités. 

M. Moreau se rappelle que Trudeau père avait visité le voilier russe, le Krusenstern ainsi que le navire américain le Eagle, qui est arrivé au port de Québec en milieu d'après-midi mardi. «On peut parler bien en mal de Québec 84, mais moi, le souvenir que j'en ai, c'est que c'était extraordinaire!», témoigne le président que Le Soleil a rencontré au terminal des croisières sur la rue Dalhousie mardi en matinée.

Pendant la durée de l'entrevue, il ne peut s'empêcher de jeter un oeil discret par la fenêtre qui donne sur le fleuve d'où l'on voit les voiliers arriver. Et de les nommer au passage. Sa flamme pour les voiles ne s'est jamais éteinte depuis l'époque où le jeune résident de Sainte-Foy se rendait à la Baie de Beauport pour s'exercer à la planche à voile. 

C'est à 19 ans qu'il a l'occasion de sa vie : celle de faire visiter les cathédrales des mers accostées au port de Québec dans le cadre du 450e anniversaire de l'arrivée de Jacques Cartier au Canada. Lorsqu'en 2011 la présidente du Rendez-vous naval l'approche pour qu'il prenne la tête de l'organisation et du même coup celle des Grands Voiliers, on le prend par les sentiments et il n'a d'autre choix que d'accepter.  

Plus facile que de dessiner un amphithéâtre  

Bien que ce ne soit pas son métier à temps plein, l'architecte trouve néanmoins plus facile d'occuper ce rôle et tout ce que cela implique que de concevoir le centre Vidéotron. La question le fait d'ailleurs rigoler. «Construire un amphithéâtre, c'est beaucoup plus complexe, il y a des enjeux beaucoup plus importants», souligne celui qui a signé les plans de la nouvelle maison des Remparts, possiblement d'une nouvelle équipe de la LNH et des artistes de passage dans la capitale. 

Évidemment, son rôle actuel lui pose de nombreux défis. Celui de l'organisation de l'arrivée des voiliers est le plus grand, dit-il. «Ils sont imprévisibles. On a des plages horaires, mais la navigation ce n'est pas comme le train. Sur l'eau il y a des courants, des marées, des vents, plein de facteurs que l'on ne contrôle pas», fait valoir M. Moreau.  

«On aurait aimé dire "venez voir tel bâtiment à telle heure, vous aurez un spectacle". Malheureusement ce n'est pas réaliste, on aurait fait attendre les gens trop longtemps. On n'a pas de contrôle et les capitaines ne contrôlent pas non plus. Ceux qui font de la navigation le savent», explique le président en référence notamment à l'article du Soleil de mardi dans lequel il était question des critiques des lecteurs en lien avec l'absence de publicité de l'organisation de RDV 2017 sur l'horaire d'arrivée des voiliers.

Une majestueuse parade

Si plusieurs ont raté l'arrivée des bateaux à Québec en raison de leur horaire variant au gré du vent, leur départ dimanche matin à partir de 8h sera difficile à manquer. Et selon François Moreau, il s'agit de «l'événement-clé», surtout que le vent du sud-ouest devrait être de la partie et que toutes les voiles devraient être sorties. 

D'ailleurs, le président de RDV 2017 signale que les citoyens désireux de participer à cette majestueuse parade peuvent encore le faire alors qu'il y a encore de la place sur certaines embarcations qui afficheront leurs disponibilités dès que l'on pourra les visiter mercredi à partir de 11h.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer