Camions-restaurants: la Ville fait passer le nombre de sites de 12 à 5

Le camion-restaurant du Sagamité au Domaine Maizerets, l'un... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le camion-restaurant du Sagamité au Domaine Maizerets, l'un des cinq sites qui continuent à faire partie du projet pilote.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Devant l'insatisfaction de la population, la Ville de Québec délaisse sept des douze sites du projet pilote de camions-restaurants. En ne conservant que cinq sites, d'ici la fin de l'été, l'administration municipale espère maximiser la présence des camions.

Les six camions-restaurants du projet-pilote se concentreront désormais sur les sites du Domaine Maizerets, de la base de plein air de Sainte-Foy, du parc de la plage Jacques-Cartier, du secteur de l'étang de la Côte, à Beauport, et du parc Victoria. 

Selon la porte-parole de la Ville de Québec, Marjorie Potvin, cette modification importante émerge de discussions entre la Ville et les restaurateurs dans les dernières semaines.

«Il y a beaucoup d'insatisfaction chez les citoyens qui se rendent sur un site où il n'y a pas de camion présent. Les restaurateurs trouvaient ça plate. On a décidé de réduire le nombre de sites conjointement», explique-t-elle.

C'est qu'à six camions-restaurants pour douze sites, déjà, la Ville avait dû établir un horaire en alternance. Or, même quand un camion se voit accorder un site pour quelques jours, sur l'horaire affiché en ligne par la Ville, il se peut qu'il doive se déplacer ailleurs, ce jour-là, pour un évènement privé. 

Pour améliorer l'offre, mais surtout les chances qu'au moins un camion soit présent en tout temps sur un site donné, deux camions seront désormais autorisés au même endroit une même journée, explique Mme Potvin. 

Le vélo-cuisine La bécane à bouffe est également autorisé dans le secteur de la marina Saint-Roch, d'ici la fin de l'été. 

Pour six camions

Pour la copropriétaire du camion-restaurant Côtes-à-Côtes, Évelyne Auger, le projet pilote de 12 sites avait simplement été pensé pour un nombre plus élevé de restaurateurs. «Au départ, ils parlaient de 15 camions-restaurants sur une douzaine de sites. On n'est finalement que sept à être embarqués et l'un des restaurateurs, Les Délices de la famille Cortina, n'a toujours pas de camion en fonction. Le nouvel horaire sur cinq sites a été conçu pour six camions.»

Mme Auger salue néanmoins «l'ouverture et l'écoute» de la Ville de Québec, qui a consulté les restaurateurs pour le choix des cinq sites maintenus. «Depuis le début, je dis aux autres restaurateurs qu'il faut arrêter de s'emporter pour des niaiseries. C'est la première année et ça s'est tellement fait rapidement», pointe-t-elle. 

Même son de cloche du côté de la Ville, où Marjorie Potvin souligne qu'un projet pilote sert justement à apporter ce genre d'ajustements. «Ça fait partie du processus. C'est un projet sur deux ans. C'est fort possible qu'après le bilan de la première année, on apporte d'autres ajustements.»

N'empêche, à certains endroits, le projet pilote connaît déjà un franc succès, assure Évelyne Auger. «Hier, on a vendu pour presque 2000 $ en deux heures au Domaine Maizerets», relate la copropriétaire du Côtes-à-Côtes resto grill. 

Pour ce qui est d'une plateforme en ligne qui permettrait aux clients de savoir en tout temps où se trouvent les camions-restaurants, la restauratrice pense que ça ira à l'an prochain. «La Ville a lancé l'idée comme si ça allait assurément se faire, et là on se retrouve avec une patate chaude entre les mains.»

Les restaurateurs ont de la difficulté à s'asseoir tous ensemble, durant la saison estivale, selon elle. Or, on doit s'entendre à l'unanimité pour un investissement conjoint dans une plateforme. «Pour ma part, je propose qu'on prenne le temps cet hiver de faire les choses correctement et que l'on fonctionne avec le site de la Ville et nos pages Facebook pour le reste de l'été. Nous, on a mis notre budget sur la construction du camion-restaurant, cet été. On ne peut pas investir sur une plateforme, présentement.»




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer