Stoneham: coalition arc-en-ciel contre la nouvelle équipe du maire Miller

Une coalition arc-en-ciel, l'équipe du maire Robert Miller... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Une coalition arc-en-ciel, l'équipe du maire Robert Miller et un conseiller indépendant tenteront leur chance aux élections municipales de Stoneham.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Une coalition arc-en-ciel menée par le conseiller municipal Claude Lebel tentera de déloger le maire Robert Miller et son équipe, composée de nouveaux venus en politique municipale, lors des prochaines élections municipales. Le conseiller Louis-Antoine Gagné tentera lui aussi sa chance à la mairie comme indépendant.

Candidat à la mairie, Claude Lebel a recruté son collègue Paul Beaulieu, lui aussi un ex-membre de l'équipe de l'ancienne mairesse Gaétane Saint-Laurent, et Mme Saint-Laurent elle-même, qui tente sa chance comme conseillère cette fois au sein du nouveau Parti Uni des Cantons.

La conseillère Marie-Ève D'Ascola, élue dans l'équipe de M. Miller en 2013, mais qui l'avait quittée en 2015 pour siéger comme indépendante, et Jannick Duchesne, un ancien de l'équipe de l'aspirante à la mairie Julie Plamondon en 2013, se joignent aussi au jeune parti en plus de Sharon Walker et Stéphane Fontaine.

«Nous voulons rapprocher la municipalité de ses citoyens, qui s'en est malheureusement trop éloignée depuis quelques années. Par exemple, est-ce normal que dans une si petite municipalité, il faille une carte magnétique pour toutes les portes?», se demande M. Lebel en entrevue avec Le Soleil.

Celui-ci l'avoue, c'est avec un sondage interne réalisé avec l'outil doodle.com parmi les sept membres de l'équipe qu'il a obtenu le mandat de représenter le parti à la mairie. «Mmes Saint-Laurent et D'Ascola étaient intéressées aussi et j'ai été choisi avec 67 % des votes», explique-t-il au Soleil, jurant qu'il avait donné son vote à son collègue Beaulieu.

Nouvelle équipe

De son côté, Robert Miller a dit travailler depuis le mois de mars avec la nouvelle équipe formant dorénavant son parti Évolution Stoneham. Elle est composée de quatre entrepreneurs, Nathalie Baribeau, Sylvie Auclair, Mario Bidégaré et Annick Laliberté, d'une éducatrice en garderie, Céline Beaulé, et de la vice-présidente du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Maryse Rousseau.

«Ce sont des gens que j'ai rencontrés lors d'assemblées publiques ou sur le terrain. Il y en a même qui m'ont déjà critiqué, comme Mme Baribeau dans le dossier du hockey mineur. Nous avons une belle équipe et nous présenterons dans deux semaines un programme axé sur la famille, la sécurité, les saines habitudes de vie et l'environnement», explique le maire qui sollicite un troisième mandat.

Candidat indépendant

Un autre ancien de l'équipe Miller, le conseiller municipal Louis-Antoine Gagné, annoncera lui aussi sous peu sa candidature à la mairie. «Je souhaite me présenter comme indépendant parce que je crois que le concept de parti politique n'a plus sa place à Stoneham. Le dernier mandat a montré que la partisanerie avait ses limites», a déclaré au Soleil celui qui a confiance d'être élu avec un bon appui.

«J'ai l'intention de travailler avec les autres élus, peu importe leurs allégeances. Je crois aussi qu'il faut ralentir un peu le développement à Stoneham à court terme, peut-être pour un mandat, au lieu d'aller en cour contre le règlement de contrôle intérimaire (RCI). Il faut plutôt travailler ensemble avec la Communauté métropolitaine de Québec dans le dossier de l'eau», conclut-il.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer