Centenaire du pont de Québec: la Ville prête à participer modestement

Les festivités du centenaire seront créées de toutes... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les festivités du centenaire seront créées de toutes pièces d'ici le 23 septembre par la Société de valorisation du pont de Québec.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Le maire Régis Labeaume assure que la Ville de Québec est prête à participer aux festivités soulignant le centenaire du Pont de Québec, organisées par les chambres de commerce de Québec et Lévis. À condition toutefois que le coût n'en soit pas trop élevé.

«J'ai parlé à Alain Aubut [président de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec] et je lui ai dit: "Vas-y, on va embarquer". On va se voir la semaine prochaine», a déclaré le maire à sa sortie de la séance ordinaire du conseil de la Communauté métropolitaine de Québec. 

M. Labeaume a indiqué qu'il n'avait toutefois pas encore reçu de demande d'aide financière de la part du comité organisateur des festivités. «Mais je sens qu'il va y en avoir... On va attendre de voir les demandes, mais on va participer, c'est certain», a-t-il poursuivi en disant qu'il ne s'attendait pas à des demandes extravagantes.

«Il faut que ça reste sobre comme demande. Mais le gars qui organise ça, Jacques Desbois, je l'aime bien. C'est un gars très intelligent. On ne sait pas encore ce qu'ils vont faire, mais on le saura la semaine prochaine. On veut être là.»

Le maire considère aussi comme important de souligner la mémoire des personnes décédées durant la construction du pont. «Il faut faire un mémorial, pas nécessairement quelque chose de trois mètres de haut, mais il est important de souligner la mémoire de ceux qui sont décédés.»

Pas pour régler la peinture

Contrairement à son homologue de Lévis, Gilles Lehouillier, le maire Labeaume ne croit toutefois pas que les célébrations seront un tremplin pour régler le problème de la peinture du pont. Il ne croit pas non plus, comme le comptable Mario Bédard, que ce grand rassemblement pourrait influencer l'avenir du pont, à l'image de l'effet de la Marche Bleue sur le projet de nouvel amphithéâtre. «Non... on est nostalgique ici... On ne parle pas de la même affaire», a-t-il commenté.

Les festivités du centenaire seront créées de toutes pièces d'ici le 23 septembre par la Société de valorisation du pont de Québec, un organisme créé par la Chambre de commerce et d'industrie qui avait constaté, grâce à un sondage, que 81 % des répondants étaient intéressés à souligner cet anniversaire.

Le CN a déjà laissé entendre qu'il était probable qu'il laisse la population marcher sur le tablier du pont à cette occasion. Les gouvernements fédéral et provincial ont également reçu des demandes d'aide financière qu'ils analysent.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer