Le premier PPU de l'histoire de Lévis adopté

Le stationnement du Quai du bateau, situé en... (Illustration fournie par la Ville de Lévis)

Agrandir

Le stationnement du Quai du bateau, situé en bas de la côte Rouge, sera transformé en place publique, avec quais de bois et aménagement paysager.

Illustration fournie par la Ville de Lévis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour la première fois de son histoire, la Ville de Lévis s'est donnée un plan de match pour protéger et revitaliser un de ses secteurs traditionnels.

Le conseil municipal a adopté lundi le Programme particulier d'urbanisme (PPU) du Vieux-Saint-Romuald. Le secteur niché entre les rivières Chaudière et Etchemins, le fleuve Saint-Laurent et la route Guillaume-Couture sera revitalisé au cours des prochaines années en faisant la part belle au patrimoine, aux espaces verts et aux cyclistes.

«Enfin, il y a quelque chose qui va bouger, enfin il va y avoir quelque chose de nouveau», s'est réjouie Monique Dubé, présidente du comité citoyen Rues principales Saint-Romuald, qui a participé avec la Ville à la confection de ce plan. 

Pas moins de 8 parcs ou places publiques seront aménagés ou améliorés le long du fleuve au cours des 10 prochaines années. Le stationnement du Quai du bateau, situé en bas de la côte Rouge, sera par exemple transformé en place publique, avec quais de bois et aménagement paysager. Il sera mis en relation avec le parc de l'anse Benson et le site archéologique du manoir Wade. 

Un grand parc urbain sera également créé en bonifiant les liens entre le parc du Rigolet, une partie des terrains du Juvénat Notre-Dame et le parc régional de la Rivière-Etchemins. 

Une place du citoyen sera également aménagée dans une partie du stationnement adjacent à l'hôtel de ville de Lévis, situé tout près du fleuve. Le parvis de l'église de Saint-Romuald sera également réaménagé. 

Le PPU prévoit également de rendre le chemin du Fleuve plus sécuritaire, en faisant dévier les cyclistes sur une bande plus près du fleuve. La Ville espère encourager l'établissement de petits commerces dans le secteur en leur offrant l'aide financière de Développement économique Lévis et des subventions à la rénovation de maisons ancestrales seront accordées. 

Présenté à la population en novembre 2016, le PPU du Vieux-Saint-Romuald a subi seulement quelques petites modifications avant son adoption officielle lundi. 

La Ville planche sur quatre autres PPU des secteurs anciens, en collaboration avec la firme Anne Carrier architecture et les comités de quartier. Celui du Vieux-Lévis devrait être présenté au cours «des prochaines semaines», a indiqué le maire Gilles Lehouillier, tandis que ceux de Lauzon, de Charny et du village Saint-Nicolas devraient être adoptés d'ici 2018.

Une équipe Lehouillier plus féminine

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier compte s'entourer de davantage de femmes en prévision des élections municipales de novembre. Son parti, Lévis Force 10, présentera une première brochette de candidats mercredi. Certains conseillers quitteront leurs fonctions pour la retraite ou pour des raisons personnelles, si bien que le maire ira en élection avec une équipe renouvelée du tiers. À l'heure actuelle, le conseil municipal de Lévis compte 4 femmes: Fleur Paradis, Brigitte Duchesneau, Janet Jones et Ann Jeffrey. M. Lehouillier souhaite que le nombre de femmes passe à au moins 7 autour de la table de 15 élus. Jusqu'à maintenant, le seul conseiller indépendant du conseil, Clément Genest, a déjà annoncé qu'il porterait les couleurs de l'équipe Lehouillier en novembre prochain.

Transport en commun: les Lévisiens consultés après l'élection

Alors que s'amorcent mardi à Québec des consultations publiques sur le transport et la mobilité durable, la Ville de Lévis planche quant à elle sur une solution de voies réservées plus simple et moins coûteuse que le Service rapide par bus (SRB). Cette solution sera présentée à la population au cours «des prochaines semaines», a indiqué le maire Gilles Lehouillier lors du conseil municipal. «Inquiétez-vous pas, la population va être consultée», a lancé M. Lehouillier en réponse à une question d'Éric Lambert, chef du parti Renouveau Lévis. Le maire souhaite d'abord demander au ministère des Transports si son plan «tient la route» et consulter les Lévisiens dans un deuxième temps. «Ça m'étonnerait qu'on puisse faire une consultation avant l'élection» municipale de novembre, a-t-il toutefois précisé au Soleil.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer