Mobilité durable: consultation «bidon» dit Jean-François Gosselin

Jean-François Gosselin se présentera aux élections municipales à... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Jean-François Gosselin se présentera aux élections municipales à la mairie de Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même s'il ira probablement «faire un tour» aux consultations sur la mobilité durable qui commencent le 6 juin, le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, ne croit déjà pas à cet exercice qu'il qualifie de «bidon». Pour lui, toute la question du transport en commun doit être débattue en campagne électorale.

«C'est déjà décidé d'avance», tranche le candidat à la mairie très sceptique devant le mécanisme de consultation annoncé mardi, quelques semaines après l'abandon du projet de SRB.

Le maire Régis Labeaume a révélé en conférence de presse la tenue de quatre jours de consultations entre le 6 et le 10 juin, la mise sur pied d'un questionnaire en ligne,  la constitution d'un comité consultatif et un sommet international sur la mobilité durable le 12 et 13 septembre. Tout ça avant la pause électorale en vue du scrutin municipal du 5 novembre.

Selon Jean-François Gosselin, tout pointe vers un nouveau système de transport en commun «structurant» dont son parti ne veut pas. Les membres du comité consultatif sont à ce titre révélateurs, dit-il. «Des gens comme Étienne Grandmont, Érick Rivard, Alexandre Turgeon se sont toujours prononcés pour un SRB. C'est clair que la stratégie sera de trouver un nouveau système», croit le chef de Québec 21. Il ne s'appellera pas SRB ou tramway, mais ce sera du pareil au même, aux yeux de M. Gosselin. 

Lors du lancement de sa campagne, fin avril, ce dernier a accusé l'administration Labeaume de faire «la guerre à l'automobile». 

«Nous on veut faire campagne là-dessus, on veut en débattre. Pas dans une consultation le mardi après-midi à 15h. Le monde qui travaille n'a pas le temps d'aller là, dans ces consultations-là», lance-t-il.  

La méthode de Québec 21 est plutôt, poursuit M. Gosselin, «d'aller cogner aux portes, sur le terrain» ou, dit-il, il sent une forte opposition à un nouveau système de transport en commun.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer