Un jumeau du Festibière naît à Lévis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Festibière, qui connaît un vif succès depuis sept ans dans le Vieux-Port, traverse le fleuve pour faire naître un frère jumeau, au quai Paquet, la fin de semaine de la Fête du Canada. L'organisation en profitera pour inaugurer un véhicule de promotion des bières de microbrasseries, le «beertruck».

L'endroit, avec sa vue «carte postale» sur Québec, sa fontaine dernier cri et son «effervescence», a charmé Sébastien Huot et Alexandre Caron, les deux promoteurs de l'événement qui offrira, du 30 juin au 2 juillet, une vitrine à une trentaine d'exposants. Parmi eux, quelques nouveaux venus, comme la Microbrasserie de Bellechasse, Lagabière et les Brasseurs Au coeur du Saint-Laurent. Deux camions de cuisine de rue, So-Cho le saucissier et Barbacoa, seront également de la partie.

L'événement lévisien se distinguera de son pendant de l'autre rive par son approche artistique «omniprésente», ont indiqué les organisateurs, lundi, en conférence de presse. Des graffiteurs feront entre autres étalage de leurs talents sur des «canevas inusités», tels des véhicules et des tours de palettes.

«Beertruck»

Le Festibière profitera de l'occasion pour dévoiler son nouveau «beertruck» qui se déplacera ici et là, pendant tout l'été, afin de faire découvrir au plus grand nombre quelques bières de microbrasseries. L'artiste muraliste de Limoilou, MC Grou, sortira pinceaux et bonbonnes pour lui faire au véhicule un habillage de son cru.

Pour le maire Gilles Lehouillier, l'arrivée du Festibière dans sa ville s'inscrit dans une dynamique de revitalisation visant à faire du secteur de la traverse «l'âme de la ville». Entre la Place des canotiers, du côté de Québec, et le quai Paquet, le fleuve deviendra «un trait d'union qui élargit les possibilités d'évasion», explique-t-il. «On est en train de créer une très belle complémentarité.»

Le Festibière Lévis sera mis en valeur par la fontaine lumineuse et ses 160 jets s'élevant jusqu'à 9m de hauteur, une attraction qui fait courir les foules. «L'été dernier, il y a eu entre 2000 et 2500 personnes par jour. Je m'attends au double cette année. Tout le monde m'en parle.»

Les travaux en cours sur la rue Saint-Laurent, au coût de 12 millions$, permettront d'en faire «la plus belle rue de Lévis», avance M. Lehouillier. «Le secteur va se métamorphoser.»

Le maire s'est également dit «en négociations» avec le port de Québec pour faire accoster dans le secteur quelques bateaux de croisières pendant la saison estivale.

Le Festibière de Québec, lui, se tiendra du 17 au 20 août.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer