Patrimoine: sept villes, sept idées pour Québec

Le quartier Confluence, à Lyon... (123RF/Frédéric Prochasson)

Agrandir

Le quartier Confluence, à Lyon

123RF/Frédéric Prochasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Sept villes. Cinq européennes et deux américaines. Pour chacune, une idée, un concept, un projet qui a inspiré Québec pour sa Vision du patrimoine des dix prochaines années, dévoilée mardi. «On ne veut pas copier, on veut s'inspirer», lance vice-présidente du comité exécutif et responsable du patrimoine, Julie Lemieux qui a visité certaines des sept villes. Les autres l'ont été par des responsables et experts de la Ville de Québec qui ont ramené dans leur baluchon des bons coups. Et qui pourraient, sait-on jamais, se retrouver bientôt dans la capitale sous une forme ou une autre.

1. Lyon, France

«Lyon est modèle en patrimoine. Une ville vraiment extraordinaire, qui fait des choses inspirantes», lance d'entrée de jeu Julie Lemieux. Celle qui a visité à quelques reprises cette ville du sud-est de la France mentionne la mise en valeur des deux emblématiques cours d'eau : le Rhône et la Saône. Lyon inspire aussi Québec pour sa capacité à faire cohabiter le patrimoine bâti et les édifices neufs. Julie Lemieux note aussi le pari réussi du quartier Confluence, aménagé dans une zone industrielle. «C'est la rencontre entre art, archéologie, architecture et environnement», énumère l'élue selon qui le défi a été de rendre le «rendre le tout ludique». Coup de coeur aussi pour les Subsistances, un complexe de création artistique installé dans un ancien couvent du XVIIIe siècle qui a aussi connu une vocation militaire.

***

2. Marseille, France

Marcher Marseille la nuit comme si vous y étiez est possible. La Ville de Québec a craqué pour le projet Promenades nocturnes qui utilise les données géographiques et l'environnement visuel de Google Street View auxquels sont intégrés des vidéos, des photos et des sons (goo.gl/fVsYtW). «Même si Marseille est une vieille ville patrimoine, ils ont pris un virage techno. Avec les Promenades nocturnes, ils t'amènent un peu partout dans la ville. Il faut créer des outils numériques», explique Julie Lemieux. Elle mentionne aussi la fresque interactive et sonore le Mistral urbain que l'on peut voir au goo.gl/bXXRLG.

***

3. Édimbourg, Écosse

Sept villes. Cinq européennes et deux... (tirée de edinburghcollected.org) - image 5.0

Agrandir

tirée de edinburghcollected.org

Fascinante idée que ce Edinburgh Collected de la ville d'Édimbourg. Il s'agit d'une banque d'archives constituée par et pour les citoyens qui y partagent leurs photos d'archives familiales que les internautes peuvent commenter. «Cette idée permet à tous de contribuer à la constitution d'une mémoire collective de la ville. Ça permet d'impliquer les citoyens dans la construction du patrimoine», explique Julie Lemieux. «On l'a mis dans nos inspirations parce que ça permet d'enrichir nos collections. On y voit aussi beaucoup de patrimoine humain.» Le site, passionnant, peut être consulté au edinburghcollected.org.

***

4. Bruges, Belgique

Sept villes. Cinq européennes et deux américaines.... (123RF/Volha Kavalenkava) - image 7.0

Agrandir

123RF/Volha Kavalenkava

L'administration Labeaume a placé la ville belge de Bruges dans ses inspirations pour sa Vision du patrimoine 2027 pour ses similitudes avec la capitale. «Ça ressemble beaucoup au Vieux-Québec, explique Julie Lemieux. Ce sont deux petits territoires assez denses, on a un peu les mêmes programmes de subventions. On a pas mal de choses en commun.» Sur le plan architectural aussi, notamment en juxtaposant des bâtiments patrimoniaux et des constructions modernes. «Un peu comme on a fait avec la Maison de la littérature», illustre la conseillère. Ils essayent de sortir du cadre.»

***

5. Ratisbonne, Allemagne

Avec ses 2000 ans d'histoire, la ville médiévale de Ratisbonne en Allemagne inspire par ses centaines de monuments du patrimoine mondial. Mais Québec y a surtout retenu sa façon de mettre en valeur son statut de ville du patrimoine mondial avec son Centre de rayonnement situé dans un ancien grenier à sel. Québec planche sur un projet du genre, un lieu physique où seraient consacrées des informations sur le statut de ville du patrimoine mondial de l'UNESCO, décroché par l'arrondissement historique en 1985. «On a ce projet pour Québec», confirme Julie Lemieux sans dire où pourrait se trouver un tel centre. Mais des édifices sont dans la mire. «On explore différents lieux dans le Vieux-Québec.»

***

6. Philadelphie, États-Unis

Sept villes. Cinq européennes et deux américaines. Pour... (123RF/Songquan Deng) - image 11.0

Agrandir

123RF/Songquan Deng

Philadelphie a été en 2015 la première ville des États-Unis nommée aux villes du patrimoine mondial de l'UNESCO. Et elle n'est pas peu fière de ce branding. «Ils font déjà beaucoup de bruit au plan marketing. Je me disais que nous, on n'en fait peut-être pas assez», laisse tomber Julie Lemieux à propos de la ville de Pennsylvanie où se trouvent les légendaires Independance Hall et la fameuse cloche de la Liberté, emblématique de la déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776. «À Philadelphie, les gens d'affaires sont très impliqués dans la promotion de ce statut de patrimoine mondial. Ils ont réussi à se faire valoir. Leur arrivée à l'UNESCO a été comme un petit tremblement de terre, illustre Mme Lemieux. «Ça force à dynamiser les efforts mis dans la promotion.»

***

7. Washington, États-Unis

Sept villes. Cinq européennes et deux... (Archives AP, Jacquelyn Martin) - image 13.0

Agrandir

Archives AP, Jacquelyn Martin

La Ville de Québec envisage avoir sa version du Smithsonian Folklife Festival, grand rendez-vous du patrimoine vivant à Washington depuis 1967. «On veut créer un événement annuel qui va mettre en vitrine le patrimoine de Québec», indique la conseillère Julie Lemieux. Déjà, la date du 8 septembre est avancée puisqu'il s'agit de Journée de la Solidarité des villes du patrimoine mondial. «On parle de patrimoine, mais souvent à la pièce. C'est rare qu'on le ferait en une journée spéciale», dit-elle. «On va commencer cette année avec un petit quelque chose, mais à partir de 2018, on voudrait qu'une telle journée fasse partie des grands événements.»




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer