Maguire revue et corrigée d'ici 2019

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'avenue Maguire deviendra plus «conviviale, attrayante et moderne». Trottoirs plus larges, terrasses sur la voie publique, mobilier urbain, verdissement et pistes cyclables apparaissent dans un plan de réaménagement qui pourrait prendre forme dans deux ans.

Le projet montre aussi un énorme changement de ton entre l'administration Labeaume et les représentants de l'artère commerciale de Sillery.

«On est dûs pour avoir une rue plus chaleureuse, plus proche des gens», a lancé la vice-présidente du comité exécutif responsable de l'aménagement, Julie Lemieux.

«Je pense que ça va changer drastiquement la perception de l'avenue Maguire», a pour sa part avancé le maire de Québec Régis Labeaume, lors d'une conférence de presse à la bibliothèque Charles-H. Blais mercredi matin.

L'idée d'un tel réaménagement était souhaitée depuis longtemps, l'artère n'ayant pas eu de cure de jeunesse depuis plus de 30 ans. Mais l'origine de la vision présentée mercredi a germé à la Société de développement commercial (SDC).

«C'est une occasion unique pour nous de proposer des améliorations», a dit le président du conseil d'administration de la SDC Maguire, Camil Lacroix. 

«On a commencé ce projet il y a deux ans», a expliqué M. Lacroix. La SDC a mandaté la firme Hatem + D et présenté le concept aux conseillers Chantal Gilbert et Rémy Normand. La Ville a embarqué rapidement. Les deux instances travailleront maintenant à «un plan de match» commun où il sera notamment question de transport, d'autobus et de stationnement, un dossier qui a fait beaucoup jaser ces dernières années sur l'artère commerciale de Sillery. 

Changement de ton

La conférence de presse de mercredi a d'ailleurs marqué un important changement de ton entre l'administration Labeaume et la SDC. Les deux parties ayant souvent croisé le fer. Mais les administrateurs ont changé et l'ambiance s'est visiblement réchauffée.

Des maquettes rendues publiques mercredi donnent une idée de ce que pourrait devenir la rue Maguire modifiée. Mais plusieurs étapes restent à venir et le projet fera l'objet de consultations publiques. «D'ici deux ans, on devrait pouvoir arriver avec un lancement de projet», a dit Julie Lemieux.

«On est dûs», dit Shoiry

Le conseiller municipal du secteur Sillery, Paul Shoiry, a salué mercredi les changements à venir sur l'avenue Maguire. «Je suis content, c'est exactement ce que j'ai demandé», s'est réjoui le conseiller de Démocratie Québec en marge de la conférence de presse mercredi. «Au dernier conseil municipal, je me suis levé, j'ai sorti le document sur la rue conviviale et j'ai dit que ça fait 

30 ans qu'elle n'a pas été refaite et que la SDC avait un projet», a-t-il ajouté. «Tout ce qui a été dit, ce que j'ai vu ce matin, c'est excellent», a poursuivi cet habitué des adresses de l'artère commerciale. Des boutiques, restos et services «de destination» qui donnent la couleur à cette rue à laquelle tiennent les gens du quartier, estime M. Shoiry, aussi ancien maire de Sillery. 




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer