Pitbulls interdits: les manifs reprennent

Julie Pruneau organise une manifestation le 23 avril... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Julie Pruneau organise une manifestation le 23 avril contre l'interdiction des pitbulls. Elle est accompagnée ici de son golden retriever Gatsby, de son conjoint Olivier Deschênes (à droite) et d'Éric Lachance, propriétaire de Diva, un pitbull.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après la vague de manifestations de l'été dernier, les propriétaires de chiens retournent dans la rue. Déjà un rassemblement s'organise à Québec pour la semaine prochaine contre le projet de loi 128. Et pas besoin d'avoir un pitbull pour être à l'origine de la mobilisation.

«Je le fais pour la passion canine», lance Julie Pruneau, organisatrice d'une manifestation le 23 avril à la fontaine de Tourny. La femme sera accompagnée de son chien Gatsby, un... golden retriever.

Mais pour cette défenderesse des chiens et les membres d'un réseau qu'elle a tissé au fil du temps, le projet de loi 128 dépasse le simple cas des pitbulls qu'il prévoit interdire.

«Ce sont aussi les rottweilers, mais ça laisse aussi une ouverture pour les autres races. Quelles seront les prochaines?» s'inquiète cette résidente de Limoilou, fondatrice du mouvement anti-LSR/BSL à Québec, à l'origine du rendez-vous du 23 avril. 

LSR pour «législation spécifique de races» et BSL pour son équivalent anglais «breed-specific legislation». Le groupe s'oppose totalement à toute loi qui cible directement des types de chiens en particulier. Or, le projet de loi 128 présenté jeudi par le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, identifie les chiens jugés dangereux, au premier chef les fameux pitbulls.

Il a confirmé que le gouvernement du Québec interdira les pitbulls par décret dès l'adoption de la loi. «Je vous le dis tout de suite, il est dans l'intention du gouvernement, dès l'adoption du projet de loi, d'interdire les chiens de type pitbull», a affirmé M. Coiteux.

Le gouvernement prévoit toutefois une «clause grand-père» pour les propriétaires «respectueux des lois» qui possèdent déjà un pitbull.

Craintes d'abandons

Julie Pruneau a des doutes sur cet aspect, tous les propriétaires, même les bons, finissant par être ciblés, déplore-t-elle en substance. À l'instar de plusieurs groupes, comme la SPA de Québec, elle craint que les gens abandonnent leur pitbull par peur d'être stigmatisés. «Il y a le jugement, les regards. Comme une chasse aux sorcières», illustre-t-elle. Une fois dans un refuge, la bête risquerait alors d'être euthanasiée, car la «clause grand-père» s'applique au propriétaire, et non au chien.

Julie Pruneau se souvient bien de la grande méfiance qui a déferlé sur le Québec l'an dernier. Il faut dire que la mort, en juin 2016, de la Montréalaise Christiane Vadnais, tuée par le pitbull de son voisin, a lourdement frappé l'imaginaire. Mais la province a un moment versé dans «l'hystérie collective», estime Mme Pruneau. Elle avait d'ailleurs organisé une marche le 16 juillet.

«Oui, on est d'accord pour que les chiens qui ont mordu avec des antécédents agressifs soient placés ou euthanasiés», nuance toutefois la militante en allusion à une autre disposition du projet de loi 128. Mais inutile pour cela de stigmatiser toutes les bêtes d'une même race», insiste celle qui s'attend à avoir des manifestants de Québec, mais aussi de l'extérieur au rassemblement du 23 avril. En fin de journée vendredi, une centaine de personnes avaient signalé leur participation sur la page Facebook de l'événement. Une page qui précise que la manifestation sera «pacifique» et que «tout fauteur de trouble sera exclu».




À lire aussi

  • Ses pitbulls avant la maison

    Société

    Ses pitbulls avant la maison

    «Moi, je suis pitbull». Le lettrage apposé sur la camionnette de Frédéric Malenfant témoigne de son combat contre la loi sur l'encadrement des chiens... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer