Appel d'offres annulé, restaurateur écarté

Une concession alimentaire devrait être de retour au... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Une concession alimentaire devrait être de retour au Quai des Cageux.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a décidé d'annuler au dernier moment l'appel d'offres visant à exploiter des concessions alimentaires sur trois de ses terrains, soit la future place des Canotiers, dans le Vieux-Port, le parc du Bois-de-Coulonge et la Promenade Samuel-de-Champlain. Cette décision laisse en plan le restaurateur qui avait décroché le contrat.

Selon les explications fournies en fin de journée par la porte-parole de la CCNQ, Anne-Marie Gauthier, la décision de ne plus offrir de concession alimentaire à Place des canotiers a «changé suffisamment la portée de l'appel d'offres» pour en arriver carrément à l'annuler, à un mois du début de la saison. Aucun contrat n'avait encore été signé.

Quatre restaurateurs de la région avaient signifié leur intérêt pour l'exploitation des trois endroits, soit Nourcy, L'Auberge Saint-Antoine (Le Panache), le 47e Parallèle et le Montego. Selon les informations obtenues par Le Soleil, c'est ce dernier qui avait décroché le contrat. Le propriétaire de l'établissement de l'avenue Maguire, Mario Bernardo, s'est refusé à tout commentaire.

«Il n'y aura pas de concession alimentaire à Place des Canotiers», a ajouté Mme Gauthier, sans en dire davantage. Des trois commerces visés dans l'appel d'offres, lancé en août, il s'agissait du plus vaste, avec ses 247 places, dont 170 à l'extérieur.

Dans son appel d'offres, la CCNQ disait vouloir offrir des mets «de grande qualité», avec des «menus innovateurs». De l'alcool pouvait être vendu. Le contrat devait prendre fin en 2020.

Les concessions du Quai des Cageux, à l'extrémité ouest de la Promenade Samuel-de-Champlain (104 places), et au Bois-de-Coulonge (48 places) étaient exploitées depuis quelques années par le restaurant Le Panache. Tout indique qu'une concession alimentaire sera toujours en activité la prochaine saison. Reste à déterminer qui en sera l'exploitant. «On souhaite [que quelqu'un] opère les deux concessions, nous sommes à regarder ça», conclut Mme Gauthier.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer