Le déménagement de Lauberivière sur les rails

La décision de s'installer dans un nouveau local... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La décision de s'installer dans un nouveau local découle de l'état de décrépitude de l'édifice actuel de Lauberivière.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le déménagement de Lauberivière est «sur les rails». Si tout va comme prévu, la direction du plus important refuge pour itinérants de Québec pourrait aller en appel d'offres au début de l'automne, en vue de la construction d'un édifice qui aura pignon sur rue, quelque 300 mètres plus à l'ouest, en face de l'ancien cinéma Place Charest.

«Nous travaillons sur des plans et, à partir de là, ce sera le montage financier», explique le directeur général, Éric Boulay. Il y aura des analyses de sol afin de déterminer si le terrain est contaminé. Si on est chanceux, on lancera les appels d'offres en septembre. Pour l'instant, il n'y a aucun signal démontrant qu'il y a des obstacles au projet.»

La décision de s'installer dans un nouveau local découle de l'état de décrépitude de l'édifice actuel de Lauberivière, tel que Le Soleil l'avait annoncé en primeur l'automne dernier. Éric Boulay et le président du conseil d'administration, Georges Amyot, avaient alors souligné que la facture d'un déménagement oscillerait entre 10 et 12 millions $. Il en coûterait plus du double pour la rénovation de l'édifice actuel, construit au début des années 20. «Ça fait plus de huit ans qu'on travaillait sur un projet de rénovation, mais devant son ampleur», l'idée de déménager s'est imposée, ajoute M. Boulay. «L'immeuble est de plus en plus vétuste. Il coûte cher en frais d'électricité et de chauffage.»

Lauberivière s'installerait d'ici les trois prochaines années sur un terrain de la Ville, d'une superficie de quelque 2000 mètres carrés, au sud de la rue Xi'an. Les besoins de l'organisme caritatif, évalués à 7500 mètres carrés, seraient répartis sur trois étages. Un stationnement serait construit à proximité afin d'accueillir employés et bénévoles. 

En outre, l'arrivée éventuelle d'un centre communautaire, possiblement le YMCA, permettrait une «synergie possible intéressante» entre les deux organismes.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer