«Compliqué» de faire affaire avec le fédéral, déplore Labeaume

Le maire Régis Labeaume réclame un lieutenant libéral... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

Le maire Régis Labeaume réclame un lieutenant libéral pour les dossiers touchant la ville de Québec et la province.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire de Québec, Régis Labeaume, s'ennuie du bon vieux temps où il avait un interlocuteur désigné au gouvernement fédéral. Il réclame un ministre responsable à qui parler des dossiers régionaux et provinciaux.

Dans sa réaction au budget fédéral, le maire a insisté sur les difficultés de communication avec le gouvernement Trudeau. «C'est compliqué maintenant faire affaire avec le gouvernement fédéral, c'est compliqué...» a laissé tomber M. Labeaume.

Il a précisé que le député de Québec et ministre de la Famille, Jean-Yves Duclos, a une bonne oreille. «En même temps, lui, il m'a dit qu'il n'avait pas de responsabilité au niveau québécois pis pas pour la région», précise le maire. 

Le ministre de l'Infrastructure, Amarjeet Sohi, trouve aussi grâce à ses yeux. «Mais bon, si je veux lui parler de la côte Gilmour à Québec, il sait pas c'est quoi pis c'est normal», fait ressortir l'élu municipal. 

«Moi, à l'époque, quand j'avais un problème à régler, j'appelais le ministre [conservateur Denis] Lebel pis je le réglais pis je plaidais. Tandis que là, je sais pas qui appeler. [...] Je pense qu'à un moment donné, il va falloir qu'on comprenne c'est qui l'interlocuteur pis où est la référence, ça va prendre une référence évidente parce qu'actuellement c'est diffus et c'est compliqué», a-t-il martelé, en précisant que ce n'est pas une question de couleur politique, mais de gouvernance. 

En haut lieu

Le maire a donné l'exemple du service rapide par bus (SRB) Québec-Lévis, mégaprojet de transport en commun, qui devrait selon lui être dans les mains d'un lieutenant québécois. «Les grosses sommes, il faut que ce soit plaidé quelque part en haut lieu. Il va falloir qu'ils [les libéraux] s'organisent pour nous créer un leadership clair au Québec. À un moment donné, ça a des conséquences: on sent pas dans le budget ce qui est bon pour le Québec», a fait valoir M. Labeaume. 

La réaction d'Ottawa est venue du bureau du premier ministre Justin Trudeau. «Les Québécois sont très bien représentés à Ottawa: ils ont élu une députation forte, parmi laquelle on retrouve plusieurs ministres et même le premier ministre. Les priorités du Québec et de la Ville de Québec, notamment en matière de transport collectif, sont aussi nos priorités. Notre gouvernement est régulièrement en contact avec le bureau du maire Labeaume et avec le gouvernement du Québec, et nous continuerons de travailler avec eux. Comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, nous n'avons pas l'intention de nommer de ministres régionaux», a fait savoir par écrit l'attachée de presse Andrée-Lyne Hallé.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer