Exclusif

Journée de micropuçage le 28 mai

La possibilité que les vétérinaires ne chargent pas... (Archives La Presse)

Agrandir

La possibilité que les vétérinaires ne chargent pas d'honoraires lors d'une journée spéciale de micropuçage, le 28 mai, permettra aussi de réduire la facture.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les propriétaires de chats et de chiens de Québec pourront faire micropucer leur animal lors d'une journée spéciale le 28 mai, a appris Le Soleil. L'implantation de la puce ne sera pas gratuite, mais la manoeuvre se fera vraisemblablement à tarif réduit.

Selon une communication de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec dont Le Soleil a obtenu copie, huit établissements vétérinaires ont déjà confirmé leur participation. C'est au-delà des attentes de l'Ordre qui félicite ses membres pour leur engagement.

Joint par Le Soleil, le conseiller responsable de la gestion animalière, Patrick Voyer, a confirmé la tenue d'une telle journée le 28 mai. Des détails suivront en conférence de presse sous peu, a-t-il ajouté, refusant d'en dire plus pour l'instant.

«Ce ne sera pas gratuit», a toutefois tranché l'élu. Mais il confirme que «plusieurs scénarios sont à l'étude» et que la Ville pourrait payer une partie.

La possibilité que les vétérinaires ne chargent pas d'honoraires cette journée-là permettra aussi de réduire la facture de micropuçage.

«Tout ça reste encore à déterminer, est-ce que la ville pourra en payer une partie? Ce sont des scénarios que je ne peux pas confirmer», a dit M. Voyer prudent.

Dans la lettre à ses membres, l'Ordre des médecins vétérinaire indique que «la Ville de Québec sera responsable de compiler les inscriptions des citoyens et de préparer les horaires de rendez-vous dans les différents établissements vétérinaires participants».

Retracer les animaux

Le micropuçage est l'implantation sous la peau de l'animal d'une puce de la taille d'un grain de riz. Elle contient un code qui, grâce à un registre sur Internet, permet de retrouver le propriétaire du chat ou du chien. De plus en plus répandue, la pratique vise à réduire le nombre d'animaux errants et, ultimement, le nombre d'euthanasies.

Il s'agira d'une première journée de micropuçage massive dans la capitale. Montréal et plusieurs autres villes tiennent déjà cette activité spéciale visant à inciter les propriétaires à rendre leur petite bête retraçable.

À la SPA de Québec, le micropuçage coûte 45$. Depuis un an, tous les chiens et les chats adoptés dans ce refuge de Québec portent une micropuce. Mardi, le directeur de la SPA, Denys Pelletier a salué l'initiative de la Ville de Québec et dit ne pas craindre une concurrence déloyale de la Ville de Québec pendant cette journée. «Je dis bravo, ça va dans le sens de ce qu'on préconise.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer