La cuisine de rue à Québec dès le 15 juin

Les amateurs de bouffe de rue pourront se... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les amateurs de bouffe de rue pourront se régaler dès le 15 juin selon le calendrier prévu par la Ville de Québec.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des camions de cuisine de rue s'installeront dans une dizaine de sites de Québec dès le 15 juin alors que débutera le projet-pilote pour lequel l'administration Labeaume a lancé un appel d'intérêt lundi.

Il ne s'agit pas à ce stade d'un appel d'offres comme tel, mais plutôt d'un coup de sonde pour savoir, d'ici le 19 mars, qui est intéressé à exploiter un tel camion-restaurant. Les idées et commentaires reçus permettront de fignoler les critères pour le choix des restaurateurs prévu le 26 avril.

Les amateurs de bouffe de rue pourront se régaler dès le 15 juin selon le calendrier prévu par la Ville de Québec.

«La cuisine de rue débarquera comme prévu à Québec en 2017», a dit dans un communiqué le maire de Québec, Régis Labeaume. 

«Les restaurateurs auront l'occasion de nous montrer toute la créativité dont ils savent faire preuve avec cette nouvelle offre culinaire.»

Parmi les critères, les restaurateurs devront déjà «avoir un lieu de préparation ou un restaurant sur le territoire de la ville de Québec». L'objectif est de ne pas nuire aux restaurants existants en évitant la concurrence avec ceux qui ont pignon sur rue, notamment sur les artères commerciales. 

10 sites

Le cadre réglementaire sera annoncé le 20 mars, mais on sait déjà que la Ville de Québec a fait sienne la recommandation d'un groupe de travail piloté par le chef émérite Jean Soulard qui identifiait 10 sites où pourront se trouver des camions-restaurants pendant le projet-pilote des étés 2017 et 2018.

Il s'agit de la base de plein air de Sainte-Foy, du domaine Maizerets, du parc Notre-Dame-de-la-Garde, de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, du parc Cartier-Brébeuf, de la Chute-Montmorency, de la Plage-Jacques-Cartier, de la piscine Saint-Roch, de la promenade Samuel-De Champlain et le secteur de l'Étang de la côte à Beauport. 

La sélection finale des restaurateurs se fera par un comité dont feront partie trois membres externes associés à la restauration.

Les points seront attribués en fonction de critères comme la créativité et l'originalité du menu, de la qualité de l'offre culinaire, de l'approvisionnement en produits locaux, de l'expérience professionnelle des propriétaires d'un camion.

Délai

Du côté de l'opposition, la chef Anne Guérette et son collègue Paul Shoiry ont dit craindre que l'échéancier favorise certains commerçants. «Il est minuit moins une et on est rendu en mars. On aurait pu faire ça à l'automne», a dit Mme Guérette. «En donnant le délai si serré ça va donner la chance à ceux qui ont déjà un camion de cuisine de rue», a déploré M. Shoiry.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer