Le maire de Saint-Augustin demande de payer les taxes le plus tôt possible

Le maire Sylvain Juneau sollicite «l'aide de tous... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Le maire Sylvain Juneau sollicite «l'aide de tous les propriétaires d'immeubles de Saint-Augustin-de-Desmaures».

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, lance un «appel à l'aide» à ses citoyens et leur demande de payer leur compte de taxes si possible avant le 1er mars, même si la date limite est fixée au 20 mars. Sans quoi, la municipalité devra emprunter pour payer sa quote-part de 12,6 millions$ à l'agglomération de Québec, ce qui coûterait 34 000$ en intérêts, prévient-il.

Une telle situation est une «conséquence directe des tractations et manigances des conseillers Corriveau», écrit le maire Juneau dans une lettre aux contribuables.

Tout remonte au 16 janvier alors que les conseillers de l'ancienne administration hostiles au maire ont modifié le budget pour faire passer la hausse de taxe foncière dans le secteur résidentiel de 2,2% à 0,7%. Et ce, même si le budget avait été adopté un mois plus tôt.

Résultat : la production des factures de taxes 2017 a pris du retard et elles seront envoyées à la poste trois semaines plus tard qu'à l'habitude. La période légale de 30 jours pour payer sera donc du 20 février au 20 mars, au lieu du 1er février au 1er mars.

Intérêts de 34 000 $

Or, voilà que l'échéance pour payer la facture d'agglomération, elle, demeure le 1er mars.

«Le recours à la marge de crédit sera nécessaire pour payer le premier versement de la quote-part 2017 à l'agglomération de Québec», écrit M. Juneau ajoutant que «les frais d'intérêts pour une telle somme pendant une période de 20 jours s'élèvent à près de 34 000 $».

«Je sollicite donc l'aide de tous les propriétaires d'immeubles de Saint-Augustin-de-Desmaures qui sont en mesure de le faire afin qu'ils n'attendent pas la date limite du 20 mars pour effectuer leur 1er paiement et qu'ils le versent d'ici le 1er mars», demande M. Juneau. «De cette façon, nous minimiserons le montant qu'il faudra emprunter pendant 20 jours et donc les frais d'intérêts», ajoute-t-il tout en précisant que la date limite sera bel et bien le 20 mars et que payer après le 1er mars «respectera les règles».

Le maire Juneau termine sa lettre par une pointe aux conseillers qu'il ne souhaite plus revoir après les élections municipales du 5 novembre. «Je suis convaincu que les Augustinois comprendront la situation et contribueront à un effort collectif pour minimiser les impacts négatifs d'une gouvernance pour le moins brouillonne qui, fort heureusement, n'en a plus que pour 262 dodos à sévir.»




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer