La rue de la Belle-Angélique, coup de coeur de la Commission de toponymie

La Maison Péan, sur la rue Saint-Louis, où... (Université Laval)

Agrandir

La Maison Péan, sur la rue Saint-Louis, où a vécu La belle Angélique, de son vrai nom Angélique Renaud d'Avène des Méloizes et épouse de Michel-Jean-Hugues Péan, aide-major à Québec.

Université Laval

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La rue de la Belle-Angélique a touché le coeur de la Commission de toponymie pour la Saint-Valentin. Cette artère de Charlesbourg récemment baptisée se trouve sur la liste des 12 noms de lieux coups de coeur que l'organisme a annoncés mardi à l'occasion de cette tradition en voie de devenir aussi classique que la flèche de Cupidon.

Cette rue située dans le secteur où les noms sont attribués en lien avec le château Bigot a été sélectionnée parmi les quelque 1675 toponymes officialisés par la Commission partout au Québec en 2016, écrit l'organisme dans un communiqué publié mardi matin.

«Le château a été la demeure de François Bigot, intendant de la Nouvelle-France entre 1748 et 1760. Celui-ci aurait entretenu une relation avec Angélique Renaud d'Avène des Méloizes, épouse de son aide-major. Celle-ci était réputée pour son charme et sa vivacité d'esprit», peut-on lire dans l'explication de l'odonyme attribué en octobre.

Parmi ses 12 coups de coeur, la Commission de toponymie décerne un prix Coup de foudre à l'île à Charnettes, une île située près du village nord-côtier de Tête-à-la-Baleine, dans le golfe du Saint-Laurent. 

«La charnette est une technique de pêche qui consiste à déployer un filet, lui-même appelé charnette, entre deux îles», apprend-on.

Les toponymes ont été choisis par le jury 2017 en raison de «leur originalité, leur valeur poétique, leur capacité à inspirer des images fortes et riches, et leur contribution à la promotion du patrimoine culturel».

La Côte-Nord en tête

La Côte-Nord se distingue aussi tout particulièrement dans les coups de coeur 2017. Outre le coup de foudre de l'île à Charnettes, on trouve trois toponymes de son territoire dans la liste de 12 de la Commission.

Le lac du Bonheur de Lucienne, au nord-ouest de Baie-Comeau, a été nommé en hommage à Lucienne Jourdain (1920-2014) qui était, dit-on, une grande amatrice de chasse et de pêche.

La baie du Tison de Feu rappelle pour sa part le soleil couchant qui donne l'illusion d'un brasier depuis cette baie à cinq kilomètres de La Romaine.

Aussi, près de ce village se trouve la passe à Toute, nom original donné au passage entre l'île Hapeuian et l'île Ahkauhipanan.

Quant au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il a aussi attiré l'attention du jury de la Commission de toponymie avec le nom pas piqué des vers de lac aux Vampires. Pourquoi les vampires? Il s'agit d'une allusion aux mouches noires, très présentes dans le secteur et dont l'appétit pour le sang humain rappelle celui de Dracula et de ses semblables... 

Douze coups de coeur

  • Allée du Mocock (Laurentides)
  • Avenue des Midinettes (Mauricie)
  • Baie du Tison de Feu (Côte-Nord)
  • Île à Charnettes (Côte-Nord)
  • Île du Cimetière
  • Lac aux Vampires
  • Lac du Bonheur de Lucienne (Côte-Nord)
  • Passe à Toute (Côte-Nord)
  • Promenade des Cinq-Grelots (Lanaudière)
  • Rue de la Belle-Angélique (Québec)
  • Rue Marcelle-Barthe (Outaouais)
  • Rue Waban-Aki (Centre-du-Québec)




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer