Le Manège militaire se dévoile

  • Vue extérieure (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Vue extérieure

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 1 / 11
  • Vue extérieure (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Vue extérieure

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 2 / 11
  • Vue extérieure (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Vue extérieure

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 3 / 11
  • Les journalistes en visite dans la grande salle (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Les journalistes en visite dans la grande salle

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 4 / 11
  • La grande salle (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    La grande salle

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 5 / 11
  • Bâtiment principal, au sous-sol (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Bâtiment principal, au sous-sol

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 6 / 11
  • L'aile Est (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    L'aile Est

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 7 / 11
  • L'aile Est (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    L'aile Est

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 8 / 11
  •  (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 9 / 11
  • L'aile Ouest (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    L'aile Ouest

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 10 / 11
  • Salle des machines, située au sous-sol. La géothermie est la source d'énergie principale du bâtiment. (Le Soleil, Erick Labbé)

    Plein écran

    Salle des machines, située au sous-sol. La géothermie est la source d'énergie principale du bâtiment.

    Le Soleil, Erick Labbé

  • 11 / 11

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Manège militaire de Québec, dont la reconstruction bat son plein, sera finalement prêt au printemps 2018. L'enveloppe extérieure du bâtiment sera complétée d'ici la fin de l'été, mais du travail reste à faire à l'intérieur avant d'accueillir de nouveau les Voltigeurs de Québec.

Cela veut donc dire que le Manège militaire ne pourra pas accueillir une partie des célébrations entourant le 150e anniversaire du Canada. En entrevue au Soleil au début de l'année 2016, le chef de projet avait pourtant confirmé que tout serait prêt pour l'été 2017.

«Ça aurait été idéal», a admis le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, que le Manège ouvre ses portes en 2017. «Nous voulons être certains que le bâtiment est correctement construit, parce que ce n'est pas juste la question d'une année, ça concerne le futur également», a-t-il ajouté. Les ministres fédéraux Jean-Yves Duclos et Judy Foote, ainsi que le député libéral Joël Lightbound et le député conservateur Alupa Clarke étaient aussi présents à la visite. 

«Le bâtiment avait été planifié pour finir l'extérieur en 2017 et livrer une portion accessible aux employés fédéraux à l'automne 2017. C'est ce qui va arriver. [...] Pour nous il n'y a pas de surprise. Ça a toujours été prévu comme ça que les Voltigeurs revenaient en 2018», a souligné Jean-Benoît Saint-Laurent, architecte et gestionnaire du programme de conservation du patrimoine à Services publics et Approvisionnements Canada.

En entrevue, le ministre Sajjan était réjoui de l'attention portée à la conservation des éléments historiques du Manège militaire. «On est très fiers qu'à la fois sur les plans patrimoniaux, touristiques et militaires, on puisse bénéficier de ce monument», a déclaré son collègue, Jean-Yves Duclos. 

Salle multifonctionnelle et hall commémoratif

Le nouveau Manège militaire comprendra notamment une très grande salle multifonctionnelle. Cette salle pourra accueillir en même temps près de 1300 personnes. Un hall commémoratif pour les Voltigeurs de Québec sera aussi aménagé pour raconter l'histoire du plus vieux régiment canadien-français.

Pour l'architecte en charge du projet, Jean-Benoît Saint-Laurent, l'un des plus grands défis était de conserver les traces de l'histoire du bâtiment, «autant celles de l'histoire passée que les traces de l'incendie».

La toute nouvelle aile ouest du Manège militaire, à l'architecture contemporaine, accueillera des employés fédéraux. 

Au total, la reconstruction du Manège militaire de Québec représente un investissement de 104 millions $. L'enveloppe budgétaire initiale a été respectée, a assuré le ministre Jean-Yves Duclos.

Visite express

La salle multifonctionnelle : la grandiose

La salle multifonctionnelle... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

La salle multifonctionnelle

Le Soleil, Erick Labbé

Cette immense salle, qui servait de salle d'exercice avant l'incendie, change complètement de vocation. Elle deviendra multifonctionnelle, en mettant en valeur la structure de bois du toit ainsi que les murs de brique apparente. «Après l'incendie, on a conservé tous les murs de maçonnerie. Il y en a qui ont été démolis pour éteindre le feu, mais le reste de la maçonnerie, on en a conservé à peu près 90%. Il y a beaucoup de pierres qui ont été réutilisées», a indiqué le gestionnaire du projet, Jean-Benoît Saint-Laurent. Cette salle, qui pourra accueillir jusqu'à deux groupes en même temps, sera équipée à la fine pointe de la technologie. Une structure a même été installée au plafond pour permettre la présentation de spectacles de cirque. Pratiquement tout le rez-de-chaussée est dédié à ce grand espace accessible au public, où une cuisine, des douches et des loges ont aussi été aménagées. À quand le premier événement? «Je vous dirais qu'il y a beaucoup de demandes», a laissé savoir M. Saint-Laurent, sans en dire davantage. 

L'aile ouest: la toute neuve

L'aile ouest... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

L'aile ouest

Le Soleil, Erick Labbé

En respect des plans d'agrandissement du Manège prévus par l'architecte Eugène-Étienne Taché dès 1885, le nouvel édifice, adjacent au bâtiment principal, accueillera des fonctionnaires fédéraux. La symétrie avec l'aile est du Manège a été respectée, conformément aux esquisses de Taché à la fin du XIXe siècle. La fenestration abondante offre une vue optimale sur les plaines d'Abraham et le toit cuivré du Manège. 

L'aile est : la survivante

L'aile est... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 5.0

Agrandir

L'aile est

Le Soleil, Erick Labbé

L'aile est a été la plus épargnée de l'incendie ravageur de 2008. Des escaliers de pierre, d'autres de bois, témoignent encore aujourd'hui des années d'histoire qui habitent les lieux. Dans cette partie de l'édifice, presque tout a été conservé, hormis quelques fenêtres. «On refait les pièces comme à l'original», a indiqué M. Saint-Laurent. Non loin, dans ce qui deviendra le hall commémoratif des Voltigeurs de Québec, le plâtre sur les murs rappelle le début du 20e siècle. «À part la grande salle qui était recouverte de brique apparente, et qui va rester en brique apparente, les autres espaces étaient recouverts de plâtre. Dans le concept de restauration, la volonté c'est de laisser la trace de l'incendie, donc les plâtres ne sont pas reproduits. Les endroits où il reste du plâtre on les conserve, les où il n'y a plus de plâtre, on ne le refait pas», a avancé l'architecte. 

L'extérieur : l'identique

L'extérieur... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 6.0

Agrandir

L'extérieur

Le Soleil, Erick Labbé

Le Manège militaire aura la même apparence extérieure qu'avant l'incendie, surtout du côté de la façade, qui donne sur la place George-V. Son toit de cuivre, ses tourelles, ses contreforts, ses frontons ouvragés de pignons... tout a été réalisé de manière à créer une copie de l'ancien Manège. «Pour moi, le principal défi c'est de réussir à faire la conservation des éléments restants de l'incendie. [...] Pouvoir rebâtir, reconstruire, tout en mettant aux normes ce bâtiment-là», a raconté M. Saint-Laurent. 

Les réactions politiques

Le ministre de la Famille, Jean-Yves Duclos, et... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 7.0

Agrandir

Le ministre de la Famille, Jean-Yves Duclos, et celui de la Défense, Harjit Sajjan

Le Soleil, Erick Labbé

De façon unanime, le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, et celui de la Famille, Jean-Yves Duclos, étaient réjoui de l'avancement des travaux et du travail de conservation qui a été abouti. Le ministre Duclos s'est montré particulièrement ravi de l'accessibilité du Manège militaire, qui deviendra un lieu plus «proche des gens». «Avant 2008, le Manège était une richesse dans la région de Québec, mais peu connue. Avec les travaux qui vont être faits, on va avoir la chance d'avoir une salle multifonctionnelle qui va être beaucoup plus accessible.»

Sajjan au Centre culturel islamique

De passage à Québec pour deux jours, le ministre de la Défense du Canada, Harjit Sajjan, se rendra à la mosquée du Centre culturel islamique de Québec, qui a été le théâtre de la fusillade qui a fait six morts le 29 janvier. «C'est important pour moi d'offrir mes condoléances. Je crois en une société multiculturelle et inclusive, une société qui m'a permis de servir mon pays», a avancé le ministre. «C'est important de montrer à [la communauté] le support qu'elle reçoit de tous les Canadiens».




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer