Lévis engage l'ex-chef de police de Québec

Michel Desgagné a expliqué qu'il avait finalement le... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Michel Desgagné a expliqué qu'il avait finalement le goût de continuer à servir les citoyens et le goût de relever de nouveaux défis.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Deux semaines seulement après avoir pris sa retraite comme chef de police de la Ville de Québec, Michel Desgagné traverse le fleuve Saint-Laurent et devient le nouveau chef de police de la Ville de Lévis.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est dit très heureux de pouvoir compter sur l'expérience de M. Desgagné dans sa ville, lors d'un point de presse avant la séance du conseil municipal lundi. Selon lui, le dynamisme économique de Lévis amène aussi «son lot de nouvelles problématiques». «Au niveau de la sécurité publique, il y a des enjeux importants quand on grossit qu'on n'avait peut-être pas il y a quelques années», a-t-il commenté. 

M. Desgagné a expliqué quant à lui qu'il avait le goût de continuer à servir les citoyens. «Je me suis aperçu que c'est une piqûre, je suis vacciné à ça.» Lorsqu'il a annoncé au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) en septembre qu'il prendrait sa retraite le 31 décembre, il soutient qu'il n'avait pas de plans devant lui. Mais après avoir eu un mois de décembre «relax», il a eu le goût de reprendre le collier et a accepté l'offre du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL). 

«Je croyais avoir comblé ce que j'avais à combler au SPVQ et j'ai besoin d'un nouveau défi. Ça a été tout le long de ma carrière comme ça. Je suis pas resté ben, ben longtemps à chacune des chaises que j'ai occupées depuis 39 ans», a raconté M. Desgagné. 

En collaboration «avec les troupes»

Âgé de 60 ans, M. Desgagné dit ne pas vouloir «refaire le service de police». Il souhaite plutôt travailler en collaboration «avec les troupes». Au cours des prochaines années, le nouveau chef aura à superviser la construction et l'aménagement d'un tout nouveau poste de police, situé sur la 5e Rue à Saint-Romuald, qui réunira l'ensemble des effectifs en 2019. 

Depuis 20 mois, c'était Yves Després qui assurait l'intérim comme chef de police. Celui-ci pourra désormais se concentrer sur sa fonction de directeur général adjoint à la sécurité publique. M. Després se dit satisfait d'avoir convaincu quelqu'un de la région de se joindre à eux, lui «qui connaît aussi notre service parce qu'on travaille en collaboration régulièrement». 

La Ville de Lévis a signé avec M. Desgagné un contrat de trois ans, renouvelable pour deux autres années. Il sera payé 145 000 $ par année par la Ville de Lévis, ce qui est moins que ce qu'il touchait alors qu'il occupait la même fonction à Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer