Le budget entériné malgré le vote défavorable de l'opposition

Anne Guérette, la chef de Démocratie Québec, a... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Anne Guérette, la chef de Démocratie Québec, a contesté plusieurs projets figurant au PTI 2017-2018-2019, dont le Grand Marché à ExpoCité et l'anneau de glace couvert.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les trois conseillers de l'opposition ont voté contre le budget 2017 de la Ville de Québec caractérisé par une légère baisse de taxes pour les contribuables de Québec. L'administration Labeaume dépense encore trop et les commerçants devraient aussi avoir droit à un gel, ont dit les élus de Démocratie Québec pour justifier leur vote.

Malgré tout, le budget 2017 a été entériné avec 19 votes contre trois mardi matin lors d'un conseil municipal extraordinaire à l'hôtel de ville de Québec.

Ce budget a été présenté le 5 décembre et il a fait depuis l'objet de plusieurs jours d'analyse en comité plénier pour les élus du conseil municipal. Ce budget de 1,419 milliard $, en hausse de 1,1 % par rapport à 2016, se caractérise par un gel de taxes pour le secteur résidentiel. Celles des gens d'affaires seront augmentées à l'inflation, soit 1,8 %.

L'administration Labeaume évalue à 104 millions $ en quatre ans le manque à gagner créé par cette décision. Malgré tout, la Ville de Québec a présenté au même moment un programme triennal d'immobilisations (PTI), soit les dépenses prévues ces trois prochaines années, de 1,79 milliard $ en hausse de 28 %.

La Ville de Québec poursuit aussi avec ce budget le respect de son cadre financier instauré en 2011 qui se caractérise par 22,4 millions $ de compressions par année, dont 15 millions $ pour le paiement comptant des immobilisations et 7,4 millions $ appliqué au paiement de la dette. La dette nette de la Ville de Québec est présentement de 1,59 milliard $ et baissera de 35,8 millions $ en 2017, soit de 2,2 %.

Mais aux yeux de l'opposition, trop de projets dans le PTI 2017-2018-2019 ne tiennent pas la route, dont le Grand Marché public de 21,8 millions $ à ExpoCité et celui de l'anneau de glace couvert à 68 millions $, respectivement prévus en 2018 et 2020.

Congé de taxes

Quant aux taxes, il est temps de donner une pause aussi aux gens d'affaires, estime l'opposition.

«On est convaincus que la Ville de Québec devrait faire plus pour les commerçants. Ils ont contribué beaucoup ces dernières années», a dit la chef de Démocratie Québec, Anne Guérette.

«Qu'est-ce qu'on fait? On prend les taxes des commerçants et on prend 20 millions $ pour construire un grand marché pour les concurrencer», a ajouté Mme Guérette en lançant une flèche supplémentaire au déménagement du Marché du Vieux-Port.

Le maire Régis Labeaume a une fois de plus défendu ce marché «que méritent les gens de Québec». «Ça va être fantastique. Une fois rendus là, les gens vont adorer.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer