Plus d'espaces verts autour de Belvédère

Parmi les modifications proposées au programme particulier d'urbanisme... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Parmi les modifications proposées au programme particulier d'urbanisme pour le pôle urbain Belvédère, on retrouve la transformation de la façade et d'une partie du stationnement de l'église du Très-Saint-Sacrement en place publique.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec agrandit le territoire du programme particulier d'urbanisme (PPU) qu'elle projette pour le pôle urbain Belvédère et le bonifie avec des espaces verts, des constructions en paliers et un lien cyclable nord-sud.

Dans sa nouvelle logique de consultation en amont, l'administration Labeaume a soumis son avant-projet de PPU aux citoyens cet été. Il en résulte une quarantaine de modifications qui ont été présentées publiquement.

La Ville a notamment étiré la limite nord du PPU pour englober les terrains formant l'intersection de l'avenue Holland et du chemin Sainte-Foy. Du coup, il est proposé de transformer la façade et une partie du stationnement de l'église du Très-Saint-Sacrement en place publique. Les résidents du secteur, dont plusieurs personnes âgées, pourraient s'y rencontrer et y pratiquer des loisirs, comme la pétanque par exemple, a suggéré la vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l'aménagement du territoire, Julie Lemieux. 

Dans l'objectif de multiplier les espaces verts dans le secteur Belvédère comme partout en ville, le projet de PPU réintroduit une bande tampon de 35 mètres entre les Jardins Mérici et les sites de développement potentiel aux alentours. Les citoyens seront interpelés pour trouver la vocation exacte des lieux. 

«On va les consulter dans les prochains mois pour voir comment ils veulent développer cette zone tampon à des fins récréatives évidemment. Est-ce qu'ils voudront un parc? Est-ce qu'ils voudront une promenade? Est-ce qu'ils voudront même des jardins communautaires? Ce sera à eux de nous dire», a souligné lundi Mme Lemieux. 

Constructions en palier

Les marges arrière et latérales ont également été augmentées en vue du développement du stationnement de surface de l'Industrielle Alliance sur l'avenue Thornhill. La construction devra se faire en paliers pour diminuer l'impact sur les propriétés environnantes. 

Même stratégie pour le terrain de l'ancien Superclub Vidéotron au coin de l'avenue Belvédère et du boulevard René-Lévesque. Les hauteurs seront moindres en bordure de l'ensemble immobilier Village Belvédère, puis augmenteront au fur et à mesure. 

Sur le site du motel Doyon, la densification est concentrée sur la portion donnant sur le chemin Sainte-Foy. Les hauteurs déclineront en se rapprochant du quartier résidentiel adjacent. 

Des esquisses suggèrent à l'inverse de densifier plus intensément à l'intersection du boulevard René-Lévesque et des avenues Belvédère et Calixa-Lavallée, à l'emplacement du supermarché Provigo et du poste d'essence Couche-Tard. Cela ne veut pas dire qu'ils disparaîtront prochainement, mais traduit les voeux de la Ville «à long terme». 

Lien cyclable

Pour améliorer la mobilité, un lien cyclable est prévu tout le long de l'avenue Joffre. Les cyclistes en provenance de la basse-ville ou du corridor Père-Marquette pourraient ainsi joindre la Grande Allée. Lors du réaménagement de cette grande artère, une place sera faite aux vélos jusqu'à la rue de Bougainville, où il sera possible de bifurquer vers les Plaines. La synchronisation des feux de circulation doit également se poursuivre. 

Consultation «constructive»

La conseillère Lemieux s'est dite très satisfaite de la démarche de consultation enclenchée : «Ça a été un bel exemple de consultation publique constructive. Les gens ont été vraiment en mode ouverture d'esprit, en mode solution, en mode compromis. Je pense que c'est la clé du succès dans les projets d'aménagement et c'est ce qu'on veut répéter aussi dans la plupart des PPU qui vont suivre.» 

La prochaine étape consiste à adopter officiellement le projet de PPU du pôle urbain Belvédère, possiblement en février, pour le soumettre ensuite à une nouvelle consultation publique en vertu de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, idéalement en mars. L'adoption finale se dessine pour l'été 2017.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer