Le couvent de Beauport vendu

L'extérieur du couvent construit en 1886 restera identique.... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'extérieur du couvent construit en 1886 restera identique. Quant à l'intérieur, il sera complètement reconstruit pour y loger des unités d'habitation.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après des années d'inoccupation, le couvent de Beauport connaîtra une nouvelle vie. Le groupe immobilier Groleau achète le bâtiment patrimonial pour 750 000 $ à la Ville de Québec.

Le promoteur s'engage à rénover le bâtiment auquel il donnera une vocation résidentielle avec des locaux à vocation communautaire au rez-de-chaussée. 

«Un site patrimonial, c'est quelque chose de nouveau pour nous, mais on est des gars de construction et de rénovations. Des défis comme ça, ça nous allume», a commenté Jean-François Groleau, qui dirige Groleau immobilier avec son frère Samuel.

On associe surtout les Groleau aux infrastructures sportives puisqu'on leur doit le Complexe 3 Glaces et les récentes rénovations majeures à l'aréna de Loretteville avec leurs associés Éric Alarie et l'ex-vedette de la Ligue nationale de hockey, Simon Gagné.

L'extérieur du couvent construit en 1886 restera identique. Quant à l'intérieur, il sera complètement reconstruit pour y loger des unités d'habitation. «On n'a pas encore décidé si ce sera du locatif ou en formule condo», a commenté Jean-François Groleau. Une douzaine de logements pourraient être aménagés dans l'ancien couvent et les travaux devraient commencer dans le courant de l'année.

M. Groleau évalue les travaux à 6 ou 7 millions $ et bénéficiera de divers programmes de subvention en raison du caractère patrimonial.

Lors de la mise en vente du couvent en mai, la Ville de Québec qui avait acheté l'édifice en 2012 avait en effet annoncé que la Ville et les gouvernements seront de la partie.

La municipalité avait consulté le ministère de la Culture, puis développé un projet immobilier permettant la construction de 16 maisons de ville de trois étages sur le terrain à l'arrière du couvent. Le rez-de-chaussée et le sous-sol auront une vocation publique et une salle d'exposition et des locaux pour des groupes communautaires ont été évoqués.

Jean-François Groleau ne cache pas que la perspective de construire sur le terrain derrière le couvent rendait l'achat plus intéressant. «Mais on voit vraiment ça comme une phase 2», a-t-il dit à propos de ce qui pourrait se faire dans quelques années. «Pour l'instant, on va se concentrer sur le couvent pour que ce soit une job parfaite.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer