Mauvaise surprise pour 300 résidents de Lac-Beauport

La municipalité de Lac-Beauport, notamment représentée par par... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La municipalité de Lac-Beauport, notamment représentée par par le conseiller Even McHugh et la mairesse Louise Brunet, a présenté le problème aux médias, jeudi.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une erreur dans un raccordement de tuyaux d'une école toute neuve de Lac-Beauport pourrait avoir contaminé depuis quatre mois les puits artésiens d'une centaine de résidences. Environ 300 citoyens doivent maintenant faire bouillir leur eau avant de la consommer. 

Le pavillon de la Montagne de l'école Montagnac... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 1.0

Agrandir

Le pavillon de la Montagne de l'école Montagnac est flambant neuf. Il a ouvert ses portes en août dernier.

Le Soleil, Erick Labbé

C'est le refoulement d'égout survenu mardi au bâtiment de la Montagne de l'école Montagnac qui a permis de mettre au jour cet important défaut de construction. Les tuyaux ont été inversés, si bien que l'eau des toilettes était rejetée dans le système d'écoulement pluvial, tandis que les eaux pluviales prenaient le chemin des égouts. L'information a été révélée au cours d'une réunion entre la commission scolaire, les entrepreneurs et la municipalité qui s'est tenue à 10h30 jeudi.

La mairesse de Lac-Beauport Louise Brunet et les conseillers Even McHugh, Sylvie Chartier et François-Bernard Saillant ont convié d'urgence la presse à 15h jeudi pour alerter la population. «C'est la santé de nos citoyens qui prime d'abord», a commenté Mme Brunet. Des techniciens de la Ville de Lac-Beauport ont commencé jeudi à visiter chacune des résidences du secteur concerné. Il s'agit de maisons situées en montagne, dans le nouveau quartier résidentiel qui fait face au Centre de ski Le Relais. 

Alertée par la municipalité, la Santé publique recommande aux citoyens visés de faire bouillir leur eau une minute avant de la consommer. Les gens peuvent toutefois prendre leur douche et laver leurs vêtements. Au cours des prochains jours, la municipalité espère arriver à faire une analyse rapide de la qualité de l'eau des puits visés. Le désagrément pourrait toutefois se prolonger durant la période des Fêtes. «On va essayer de faire le plus vite possible», promet la mairesse. 

Achevée de construire au cours de l'été, la nouvelle école a commencé à accueillir les enfants en août. Pendant quatre mois, les rejets des toilettes ont été déversés dans un étang de rétention, situé non loin de l'école. Cet étang se déverse à son tour dans un petit ruisseau, qui passe tout près des résidences concernées. La municipalité croit que l'eau usée a pu percoler et toucher la nappe phréatique du secteur, contaminant ainsi les puits d'eau potable avec des coliformes fécaux. 

Les élus de Lac-Beauport n'ont aucune idée toutefois de la quantité d'eau usée que l'école a pu relâcher dans la nature en quatre mois. «On ne sait pas exactement l'ampleur du problème, mais on ne prend pas de chance. Je pense que c'est nécessaire de prendre des mesures de prévention», a commenté Mme Brunet.

Aucune odeur 

Even McHugh, qui réside non loin de l'étang de rétention, raconte pour sa part qu'aucune odeur particulière ne se dégageait du secteur. Selon lui, la première action à entreprendre est de vidanger cet étang, qui est à la source du refoulement d'égout dans l'école. 

La municipalité offre à ses citoyens un programme d'évaluation de la qualité de l'eau de leurs puits chaque année, mais pour le moment, aucun test n'a lancé de signal d'alarme. «On n'a pas fini l'analyse des données pour évaluer s'il y a un impact réel», explique la conseillère Sylvie Chartier.

Lac-Beauport précise que son système d'aqueduc n'est pas touché par cette possible contamination. Comme le nouveau pavillon de l'école Montagnac est raccordé à l'aqueduc municipal, les 240 enfants qui le fréquentent n'auraient pas bu d'eau contaminée.

Pas de suivis pointus sur les travaux

Bien qu'elle surveille tous ses chantiers de construction et de rénovation d'école, la commission scolaire des Premières-Seigneuries soutient qu'elle n'est pas en mesure de faire des suivis pointus des travaux effectués, qui sont sous la responsabilité des entrepreneurs qu'elle engage.

«On ne peut pas surveiller chacun des murs, ou le raccordement de chacun des fils. On a des gens des ressources matérielles qui supervisent les chantiers, mais on ne peut pas tout suivre dans le moindre détail», exprime Martine Chouinard, secrétaire générale de la commission scolaire. Sans faire porter le fardeau du mauvais raccordement des tuyaux de l'école Montagnac à un entrepreneur en particulier, Mme Chouinard soutient que la commission scolaire est en contact avec tous ceux qui ont construit l'école pour que le bâtiment, qui est toujours sous garantie, soit remis aux normes sans délai. «Ce matin [jeudi], toutes les personnes assises autour de la table étaient conscientes du sérieux de la situation et collaborent.»

Rappelons que mardi, le refoulement d'égout a causé bien des maux de tête au personnel de l'école. Les toilettes étant hors d'usage pendant une partie de la journée, les enfants ont été contraints d'uriner dans une poubelle installée dans un local fermé. L'école a été fermée mercredi, le temps de détecter le problème et de trouver une solution. Mme Chouinard explique qu'un tuyau temporaire et une pompe ont été installés pour que l'eau des toilettes soit bel et bien acheminée vers les égouts. L'école a ainsi pu rouvrir jeudi, avec des toilettes fonctionnelles. 

La commission scolaire est en attente d'un plan d'action de ses entrepreneurs pour nettoyer les tuyaux et procéder au bon raccordement. Pour l'instant, elle ne sait pas si des recours judiciaires pourraient être entrepris contre le ou les entrepreneurs qui ont commis l'erreur. «Il n'y a rien qui a été discuté à cet égard-là. On est en mode solutions, et c'est plutôt l'environnement et la santé des gens qui nous préoccupe», indique Mme Chouinard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer