L'absence de déneigement au centre-ville suscite la grogne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'absence de déneigement au centre-ville de Québec, dans la nuit de lundi à mardi, après la tempête, était inacceptable. L'administration municipale, l'opposition et les commerçants s'entendaient tous là-dessus, mardi. Qui blâmer? C'est là où les opinions divergent.

Les commerçants, résidents et travailleurs du centre-ville de Québec ont eu la mauvaise surprise de constater, mardi matin, que des opérations déneigement n'avaient été tenues que dans les arrondissements de Beauport, Charlesbourg et La Haute-Saint-Charles, la nuit précédente. Dans La Cité-Limoilou, qui englobe tout le centre-ville, et Sainte-Foy-Sillery, la neige avait simplement été déblayée à travers les autos stationnées et sur les trottoirs, sans être collectée.

La raison? La Ville a comme politique pour ses opérations déneigement de donner priorité aux arrondissements où les précipitations dépassent les 10 cm, a expliqué, mardi midi, le vice-président du comité exécutif et responsable des infrastructures et travaux publics, Jonatan Julien. 

Or, quand la décision a été prise concernant quels arrondissements auraient droit à une opération déneigement, on prévoyait moins de 10 centimètres au centre-ville, contrairement aux arrondissements de la couronne nord. «On a fait une analyse bête et méchante de la situation. L'analyse a été mal réalisée. La politique, c'est bien beau, mais il faut faire preuve de jugement. On n'est pas pleinement satisfait. On comprend très bien que certains citoyens trouvent ça plate et déplorable. On va prendre des mesures pour corriger cette situation-là», a condamné M. Julien sans détour. La décision lui a été relayée lundi avant-midi par la direction centralisée du déneigement à la Ville. Ce n'est qu'en allant dîner qu'il a lui-même réalisé que le centre-ville était en proie à une sérieuse chute de neige, a-t-il raconté. 

«Rendu hier soir, je regardais ça tomber et je me disais : "Hey on ne ramasse pas la neige. Ça va être problématique demain matin".»

Dans La Cité-Limoilou, qui englobe tout le centre-ville,... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Dans La Cité-Limoilou, qui englobe tout le centre-ville, et dans Sainte-Foy-Sillery, on s'est contenté de déblayer les 10 à 15 centimètres de neige tombés, sans ramassage de la neige.

Le Soleil, Patrice Laroche

Une décision prise à midi

Sauf que la décision prise en avant-midi ne pouvait être modifiée, assure-t-il. «Passé midi, ils ont une incapacité opérationnelle à changer leur décision. Ce qu'on voudrait, c'est 15h. Pourquoi à 15h, quand on parle de ramassage en pleine nuit avec des clignotants, je n'aurais pas un délai suffisant? On va regarder aujourd'hui ce qui nous empêche de faire ça et si on peut améliorer ce délai-là.»

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville, Paul Shoiry, a été plus virulent. «C'est inacceptable au centre-ville, là où tu as la plus grande concentration d'activités économiques, un pôle d'emploi. C'est un fiasco. C'est de l'incompétence.»

M. Shoiry ne voit pas en la coordination des activités de déneigement la solution qu'espère l'administration Labeaume aux problèmes de déneigement récurrents des dernières années. «On est rendu qu'on a un VP du comité exécutif de la Ville qui nous dit que le règlement empêche de déneiger. Je m'excuse, mais on déneige depuis toujours. On est en train de bureaucratiser quelque chose qui devrait être géré par des gars de terrain.»

«L'enfer» sur Cartier

Les explications de la ville n'ont par ailleurs pas convaincu le directeur général de la société de développement commercial (SDC) du quartier Montcalm. Même une fois que les trottoirs ont été déneigés, mardi avant-midi, la situation était «l'enfer» sur l'avenue Cartier, a décrit Jean-Pierre Bédard. «Ce midi, les gens restaient coincés en essayant de se stationner, c'était difficile pour les autobus qui passent dans les plus petites rues et les personnes âgées qui tentaient de traverser.»

D'autres commerçants ont confié au Soleil être déçus, mais pas surpris de la situation, tellement le problème du déneigement perdure depuis longtemps. «Les commerçants ne sont pas contents. On essaye de faire en sorte que ce soit adéquat, mais en deux bordées de neige jusqu'à maintenant cette année, la SDC a dû porter plainte chaque fois.»

Une opération était finalement prévue, dans la nuit de mardi à mercredi, pour les arrondissements de La Cité-Limoilou, Sainte-Foy-Sillery et Des Rivières.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer