Une visite remarquée de Labeaume à Gatineau

Régis Labeaume a prononcé jeudi une allocution lors... (Le Droit, Étienne Ranger)

Agrandir

Régis Labeaume a prononcé jeudi une allocution lors d'un 5 à 7 de financement visant à amasser 10 000 $ pour le parti du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Le Droit, Étienne Ranger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Gatineau) Le maire Maxime Pedneaud-Jobin n'en espérait probablement pas tant, mais c'est avec toute une recommandation aux électeurs gatinois que le maire de Québec, Régis Labeaume, est débarqué à Gatineau, jeudi.

«Je pense que Gatineau est chanceuse d'avoir un maire comme Maxime», a lancé le maire Labeaume au cours d'une entrevue avec Le Droit, à l'occasion de son passage en ville, jeudi, à l'invitation du maire Maxime Pedneaud-Jobin, pour rencontrer le conseil municipal, la haute direction de la Ville et plusieurs acteurs économiques de la région.

«Ils ne sont pas tous intelligents de même là. Vous n'avez pas idée à quel point il y en a des pas bons. Je ne veux pas me mêler de vos affaires, mais gardez Maxime. Moi, je l'appuie. Pour moi, maire de Québec, c'est important d'avoir des collègues comme lui.»

Cette appréciation du maire de Québec envers son homologue de Gatineau serait d'ailleurs généralisée parmi les maires des grandes villes du Québec et du Canada, assure Régis Labeaume. Si Gatineau est une ville plus respectée aujourd'hui, c'est en grande partie à cause de son maire, ajoute le maire de Québec.

«Le bon sens»

«Ça commence toujours par le premier magistrat, dit-il. Maxime est un des leaders des maires au Québec et même au Canada. Tout le monde le respecte. Tout le monde voit en lui beaucoup d'avenir. Maxime, c'est le bon sens, ni à gauche ni à droite, qui sait compter et qui est généreux en même temps.

Cela explique la présence, jeudi soir, de Régis Labeaume au cocktail de financement d'Action Gatineau où il était l'invité d'honneur. Le parti du maire Pedneaud-Jobin espérait récolter 10 000 $ grâce à cet événement. «Je n'ai pas pris de chance, je suis ici aux frais de mon parti politique», a souligné le maire Labeaume. «Les billets d'avion sont payés par l'Équipe Labeaume.» Le Directeur général des élections du Québec soutient qu'il n'y a rien dans la loi qui empêche un maire de participer à une activité de financement d'un autre maire.

Savoir «industrialiser la connaissance»

Québec et Gatineau ont en commun d'être deux villes de fonctionnaires qui à un moment de leur existence ont voulu diversifier leur économie. Québec a réussi. Gatineau vient de modifier toutes ses structures de développement économique et s'attelle maintenant à la tâche.

«On a réussi à industrialiser la connaissance», a lancé le maire de Québec, Régis Labeaume, qui était de passage à Gatineau, jeudi, à l'invitation du maire Maxime Pedneaud-Jobin.

«On a pu créer un écosystème pour faire comprendre à nos chercheurs qu'il fallait faire moins de recherche fondamentale et plus de recherche appliquée et cela a fonctionné. Nous n'avons pas réinventé la roue. Nous avons bâti sur ce qui était notre matière première. Aujourd'hui, la fonction publique représente 11 % des emplois à Québec, alors qu'à une certaine époque ce n'était pas loin de 25 %.»

Québec est aujourd'hui un pôle en biotechnologie, en technoculture et en tourisme.

Le maire Pedneaud-Jobin souscrit à ce concept d'industrialisation de la connaissance. «Ce qu'on a à Gatineau ce sont des cerveaux, dit-il. Nous avons la population la plus instruite au Canada. Nous avons des gens qui ont des expertises dans toutes sortes de domaines. On ne sera pas Québec dans trois ans, mais il faut arriver là. Consolider notre université en y investissant 100 000 $ par année pour la création de programmes est un premier pas. On aura aussi bientôt une importante discussion sur les incubateurs.»

«Prendre en main»

Régis Labeaume s'inscrit en faux face à ceux qui affirment qu'une ville ne devrait pas investir dans son université. «On peut bien attendre après le gouvernement, on peut bien ne rien faire, mais souvent, en agissant comme ça, il ne se passe rien. Comme ville, tu dois prendre en main ton développement, créer toi-même ton profil social, culturel et économique. Il n'y a pas un gouvernement qui va le faire à notre place.»

De «l'ingérence», dénonce l'opposition

Les élus de Démocratie Québec trouvent «inacceptable» que le maire de Québec Régis Labeaume participe à une soirée de financement du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, qualifiant la manoeuvre «d'ingérence».

«C'est étonnant, c'est surprenant», a lancé le chef de l'opposition à l'hôtel de ville, Paul Shoiry.

«Ce n'est pas du tout acceptable qu'il aille à une activité de financement. C'est de l'ingérence dans des élections locales», a-t-il ajouté.

M. Shoiry réagissait à un reportage du journal Le Droit dans lequel on apprenait que lors d'une tournée à Gatineau, Régis Labeaume prononçait jeudi une allocution sur l'importance des bibliothèques lors d'un 5 à 7 de financement organisé par Action Gatineau. Le parti du mairePedneaud-Jobin visait à amasser 10000 $ lors de cet événement à 100 $ par personne.

Comme une «vedette»

Plus globalement, Paul Shoiry se questionne sur ces tournées où Régis Labeaume est invité comme une «vedette» à rencontrer des gens d'affaires ou à faire la tournée d'organisme gatinois.

«Je suis d'accord avec les échanges entre les villes, les échanges de bons procédés. Mais le meilleur forum pour ça, c'est le congrès annuel de l'Union des municipalités du Québec», a dit l'élu de Démocratie Québec. Il estime que des fonctionnaires municipaux devraient accompagner le maire lors de telles journées.

En après-midi en entrevue au Droit, Régis Labeaume a assuré que les contribuables de la Ville de Québec n'ont pas payé pour son déplacement à Gatineau, car son parti Équipe Labeaume en a assumé les frais. Avec Valérie Gadreau

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer