Le Phare: une hauteur qui continue de déranger

Projet Le Phare, nouvelle mouture... (Groupe Dallaire)

Agrandir

Projet Le Phare, nouvelle mouture

Groupe Dallaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La hauteur de la tour principale du projet Le Phare continue de susciter le scepticisme chez quelques architectes de Québec. Le professeur de l'École d'architecture de l'Université Laval, François Dufaux, se demande pourquoi le promoteur Michel Dallaire persiste à miser sur une tour de 250 m, deux fois la hauteur du complexe Marie-Guyart.

«Je ne comprends pas le plan d'affaires. A-t-on tant besoin d'une tour de 65 étages à Québec? Pourquoi dépasser le règlement d'urbanisme qui s'arrête à 30 étages? C'est un projet qui pourrait se démarquer de toutes sortes de façons, avec plusieurs édifices de 25 étages par exemple», indique-t-il en entrevue au Soleil.

Ailleurs dans le monde, à l'exception des villes qui croulent sous les pétrodollars comme Dubaï, l'heure n'est plus à faire le plus haut possible. «Même à New York, on ne vise pas la hauteur, mais davantage la forme [...] Ça peut s'inscrire dans une rivalité Québec-Montréal, mais au plan international, ça ne veut pas dire grand-chose.»

Du même souffle, l'universitaire s'interroge sur les futurs locataires du Phare. Il se demande qui seront les firmes privées désireuses de s'y établir. «Même à Montréal, avec une tour semblable, on se poserait la même question. A-t-on besoin à ce point de tous ces espaces [de bureaux]?»

Selon M. Dufaux, le seul argument expliquant la raison pour laquelle le promoteur tient tant à une tour aussi haute relève de l'émotif. «Dans la vidéo, on voit une volonté extrêmement importante de marquer le paysage de Québec. C'est une décision émotive, mais pas un plan d'affaires. Si j'étais actionnaire de Cominar, je m'interrogerais.»

En revanche, la nouvelle mouture du Phare reçoit l'approbation du professeur Dufaux pour d'autres aspects. «On a fait ses devoirs au plan esthétique. Le projet s'inscrit davantage dans ce qu'on construit aujourd'hui. L'autre proposition avait 20-25 ans de retard. Mais même si on l'a bien habillée, même si elle est jolie, la tour est toujours trop haute...»

Trouver l'équilibre

Pour sa part, même s'il considère lui aussi que la nouvelle mouture du Phare est «nettement améliorée» en comparaison de l'ébauche dévoilée l'an dernier, l'ex-directeur général de la Ville de Québec, Serge Viau, estime que la concentration d'emplois dans le futur gratte-ciel risque de nuire à d'autres secteurs de la capitale.

La déclaration du promoteur Michel Dallaire, voulant que les futurs employés du Phare proviennent en majorité d'ailleurs à Québec, le «chicote un peu», explique-t-il au Soleil. À cet égard, l'ancien architecte et urbaniste dit partager les craintes formulées par Alexandre Turgeon, directeur général du Conseil régional de l'environnement.

«M. Dallaire dit que ce ne seront pas de nouveaux emplois, mais des emplois qui seront relogés au Phare. C'est le devoir de la Ville de s'assurer que le projet n'aura pas une influence négative sur les autres marchés; elle doit trouver un équilibre. Il ne faudrait pas vider Lebourgneuf, le centre-ville ou même D'Estimauville.»

Difficilement compatible

Pour sa part, le professeur André Potvin, également de l'École d'architecture de l'Université Laval, a indiqué dans un courriel au Soleil qu'il lui manquait des informations pour se prononcer sur les mesures d'atténuation climatiques incluses dans la nouvelle mouture du Phare.

«Je réitère cependant qu'un bâtiment de très grande hauteur demeure difficilement compatible avec les objectifs d'une requalification urbaine sensible et d'optimisation microclimatique en milieu nordique», écrit-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer