Lévis vers un surplus de 4,3 M$

Malgré la bonne santé financière de la ville,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Malgré la bonne santé financière de la ville, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, indique qu'un gel de taxes n'est pas prévoir.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Cette fois encore, la Ville de Lévis terminera l'année sur une bonne note, engrangeant un surplus de 4,3 millions $. «On a fracassé nos anticipations de nouveaux revenus», s'est réjoui le maire Gilles Lehouillier.

L'attractivité de la Ville a fait en sorte qu'elle a récolté des revenus additionnels de 2,9 millions $ cette année, surtout grâce à la bonne santé du secteur commercial. 

Alors que la Ville anticipait un ralentissement des projets de construction cette année, elle a finalement déjà dépassé la valeur des permis octroyés en 2015, avec 350 millions $ de permis au 31 octobre dernier. 

Dans son rapport sur la situation financière de la Ville de Lévis, présenté lundi au conseil municipal, le maire évoque également une gestion serrée des dépenses, qui ont été moindres de 1,4 million $. «Quand on est rigoureux, on peut aller se chercher des économies dans un budget et le réaffecter autrement», dit-il. Aucun fonctionnaire n'a perdu son emploi cette année, mais certains qui sont partis à la retraite n'ont pas été remplacés. 

Payer «cash»

Le surplus de cette année est toutefois moindre que celui de l'an dernier, qui était de 7,1 millions $. L'argent supplémentaire de l'an dernier a servi entre autres à payer comptant l'asphalte qui a recouvert plusieurs rues lévisiennes en 2016. M. Lehouillier a l'intention de continuer à payer «cash» certaines dépenses l'an prochain, afin de ne pas trop endetter la Ville. 

Même si la situation financière de la Ville est bonne, le maire n'a pas dans la mire un gel de taxes pour les citoyens. Une hausse qui suit l'inflation, «c'est toujours notre principe de base», évoque-t-il. 

Les orientations financières de la Ville de Lévis pour l'an prochain seront détaillées dans le programme triennal d'immobilisations (PTI) qui sera dévoilé le 30 novembre, et le budget, présenté le 13 décembre.

Plus de mordant pour protéger les bâtiments patrimoniaux

La Ville de Lévis augmente de 25 % les amendes qu'elle imposera aux propriétaires qui négligent l'entretien de leur résidence ou qui la laissent se délabrer. Le conseil municipal a adopté lundi un règlement qui fait passer l'amende de 500 $ à 625 $ pour la première infraction d'une personne physique, et de 1000 $ à 1250 $ pour une personne morale. En cas de récidive, les amendes seront doublées. La Ville de Lévis veut ainsi éviter que des gens achètent des bâtiments patrimoniaux et les laissent à l'abandon, pour pouvoir ensuite les démolir. «Ce temps-là achève, on passe à une nouvelle ère», a averti le maire Gilles Lehouillier. Lévis demande également au gouvernement provincial d'accorder aux villes de sa taille le même pouvoir qu'il veut consentir à Québec et à Montréal : soit de se porter acquéreur d'un bâtiment patrimonial pour le revendre à un propriétaire qui souhaite s'en occuper. 

Carte interactive du cadastre

Tout le cadastre de la Ville de Lévis est passé du papier au Web dans un nouvel outil disponible pour les citoyens actuels ou futurs. Soutenue par le prologiciel GOcitéWeb, cette carte interactive délimite les lots et permet d'observer toutes les propriétés de Lévis grâce à des photographies aériennes récentes, qui seront mises à jour chaque année. Le maire Gilles Lehouillier y voit un avantage pour les citoyens, mais aussi pour les inspecteurs de la Ville. «Sans se déplacer, ils vont être capables de voir si une piscine est conforme par exemple», lance-t-il. Dans une deuxième phase, la Ville ajoutera plus d'informations sur la carte, par exemple la valeur des propriétés selon le dernier rôle d'évaluation. L'outil est disponible au https://geo1.ville.levis.qc.ca/gocitewebmatrice/.

Partager

À lire aussi

  • Répit pour les proprios de Québec

    La Capitale

    Répit pour les proprios de Québec

    Non seulement l'administration Labeaume confirme un «vrai» gel de taxes pour le secteur résidentiel pour 2017 et 2018, mais la majorité des... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer