La magie de Noël... en novembre!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est l'hiver, c'est l'hiver, c'est l'hiver! Parents et enfants chantaient, dansaient et sirotaient café ou chocolat chaud pour se réchauffer dans le centre-ville de Québec samedi après-midi. Attendaient-ils les premiers flocons? Pas tout à fait. Tous patientaient pour l'arrivée de la vedette du jour: le Père Noël (le vrai!) s'est déplacé à l'occasion du 15e défilé de la Parade des jouets.

La magie de Noël s'est emparée des quartiers Saint-Sauveur, Saint-Roch et Limoilou, alors que plusieurs milliers de personnes se seraient déplacées, selon l'organisatrice de l'événement, Mireille Tremblay. Du Parc Victoria jusqu'à la 3e Avenue dans Limoilou, en passant par les rues Saint-Vallier et Saint-Joseph, jeunes et moins jeunes étaient nombreux pour voir parader personnages enchantés, mascottes et... le célèbre résident du Pôle Nord.

Les employés de Postes Canada ne chômeront pas dans les prochains jours alors qu'ils devront expédier de nombreuses lettres au seul résident dont le code postal est H0H 0H0. Une dizaine de facteurs prenait part au défilé pour récolter les lettres des enfants.

Le défilé, que Mme Tremblay qualifie de succès de foule, s'est déroulé sans anicroche. Alors qu'elle prévoyait initialement prendre quelques pauses durant le trajet pour respecter les temps de passage prévus, tout s'est si bien passé que le défilé n'a dû attendre qu'une seule fois.

Quinton, neuf ans, et ses cadets Farrah (7 ans) et Damien (5 ans), avaient bien hâte de voir le Père Noël trônant au sommet de son char allégorique. Les étincelles dans les yeux, Farrah reconnaît qu'elle fait face à un dilemme de taille, alors qu'une rumeurs circule à son école à l'effet que le Père Noël n'existerait pas réellement. «Mais nous, on a une preuve qu'il existe», a confié Quinton, qui raconte que le célèbre barbu a rendu visite à sa famille il n'y a pas longtemps.

Si le défilé était notamment l'occasion de se mettre dans l'esprit des Fêtes avant même que le sol soit couvert d'un tapis blanc, le public était aussi invité à faire le don de jouets usagés ou neufs, qui ont été récoltés par les lutins de l'organisme sans but lucratif Réno-Jouets. Sous la direction de leur mère, Renée Ross, les frères et soeurs ont eu la tâche de choisir lesquels de leurs jouets ils souhaitent donner aux enfants qui n'ont pas la même chance qu'eux. Farrah raconte que la sélection n'a pas été facile, mais qu'elle était contente de faire don des jouets dont elle ne se sert plus.

À ceux qui n'auraient pas eu la chance de voir les chars allégoriques samedi, ou aux amateurs du temps des Fêtes qui aimeraient prendre un cliché avec le Père Noël, c'est un rendez-vous dimanche, de 11h à 15h, sur la Grande Allée, entre les rues de Senezergues et des Parlementaires, en haute-ville. Tyrolienne, maquillage, jeux gonflables et bien d'autres activités attendent le public.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer