Hivernation raccourcie en vue pour les pistes cyclables

L'organisme Accès transports viables a fait une sortie...

Agrandir

L'organisme Accès transports viables a fait une sortie mardi pour que la Ville de Québec détaille les moyens envisagés pour étirer la saison par les deux bouts, comme proposé dans la Vision des déplacements à vélo adoptée au printemps.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les pistes cyclables de la Ville de Québec sont officiellement fermées depuis le 31 octobre, comme à l'habitude, même si l'administration Labeaume a dans ses plans de prolonger la saison de vélo. Elles devraient toutefois rouvrir plus tôt au printemps et pour plus longtemps.

L'organisme Accès transports viables (ATV) a fait une sortie mardi pour que la Ville de Québec détaille les moyens envisagés pour étirer la saison par les deux bouts, tel que proposé dans la Vision des déplacements à vélo adoptée au printemps.

Son directeur général, Étienne Grandmont, pensait être fixé plus rapidement puisque le maire Régis Labeaume avait assuré l'an dernier qu'il ferait évaluer les coûts de l'opération.

«Il y a un enjeu là où il y a des bandes cyclables (sur rue) car ça devient du stationnement alors que c'est encore bien bien cyclable» ces jours-ci, fait remarquer M. Grandmont.

Ce dernier donne l'exemple des villes de Montréal, Laval et Drummondville, qui entretiennent leurs pistes cyclables jusqu'au 15 novembre. Il croit que Québec pourrait faire pareil, peut-être même pousser jusqu'à la fin novembre quand la température le permet.

«On pourrait peut-être enlever les bollards pour certaines rues au cas où il y a du déneigement à faire, mais toujours empêcher le stationnement», suggère M. Grandmont.

Au printemps, il vise le 15 avril plutôt que le 1er mai pour l'ouverture officielle des pistes cyclables. «On aurait déjà gagné un mois», fait-il valoir.

La vice-présidente du comité exécutif Julie Lemieux, qui a piloté la Vision des déplacements à vélo, a confirmé que c'était le statu quo pour 2016 : «Cette année, c'est difficile parce qu'il aurait fallu changer toute la signalisation, sur les bandes cyclables particulièrement, qui dit que c'est jusqu'au 31 octobre. Ça devient délicat de dire aux gens de continuer si la signalisation ne dit pas la bonne chose.»

La conseillère municipale assure qu'il est toujours prévu d'accommoder les cyclistes un peu plus tard à l'automne. «Si c'est possible de le faire jusqu'au 15 novembre, on va le faire», dit Mme Lemieux. «On ne veut pas se créer de problèmes non plus s'il se met à neiger. Il faut préparer la ville pour l'hiver et se laisser une marge de manoeuvre», ajoute-t-elle.

L'administration Labeaume souhaite aussi accélérer le tempo au printemps. «On va essayer de s'organiser pour nettoyer les pistes cyclables le plus rapidement possible pour qu'elles soient plus accessibles», a-t-elle indiqué. «Mais là aussi, parfois il y a de la neige. Si on fait le ménage et qu'il faut recommencer, ce n'est pas mieux.»

Soulignons qu'il n'est pas interdit de rouler à vélo sur les pistes cyclables hors rue de la Ville de Québec même quand elles sont fermées. Seulement elles ne sont plus entretenues. Il se pourrait donc que les cyclistes y trouvent des branches, de la neige et d'autres utilisateurs.

À noter aussi que depuis cet été, les automobilistes doivent circuler à sens unique sur une portion des rues du Pont et Montmagny, où de nouveaux corridors cyclistes plus efficaces ont été aménagés. Il faudra garder cette habitude pendant l'hiver.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer