Premiers coups de patins dans la grisaille

Gaella (12 ans) et sa petite soeur Marika... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Gaella (12 ans) et sa petite soeur Marika (7 ans) n'ont pas hésité à braver la température afin d'inaugurer la saison de patinage dans les installations  récemment rénovées de la place D'Youville.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La grisaille et la pluie qui ont marqué la journée de samedi n'ont pas freiné les quelques courageux qui ont enfilé leurs patins pour lancer la saison de la nouvelle patinoire de la place D'Youville.

Quand Le Soleil s'est présenté, ils étaient six ou sept, tout sourire, à essayer tant bien que mal de ne pas trébucher. Ces jeunes venus du Sri Lanka, du Paraguay, de la Moldavie et de la Bulgarie n'ont pas hésité à prendre leur courage à deux mains et à tenter quelques coups de patin. 

Du nombre, Vanessa, du Paraguay, explique que la tentation était trop forte. Avant de repartir pour Toronto, elle voulait profiter de la patinoire, qui a été entièrement rénovée au courant de l'été. À côté, en train de reprendre l'équilibre, une Sri-Lankaise explique que le groupe est en visite à Québec pour participer au congrès de la Jeune chambre internationale (JCI), qui accueillera au Centre des congrès près de 5000 jeunes membres de Jeunes chambres de commerce partout autour du globe. 

Si la neige n'a pas été au rendez-vous pour la première journée d'ouverture de la patinoire, Québec a toutefois vu ses premiers flocons tomber la semaine dernière. Une situation peu surprenante, juge le météorologue d'Environnement Canada Bruno Marquis. 

Neige dans Charlevoix

La région de Charlevoix et la Réserve faunique des Laurentides ont toutefois reçu leur lot de neige dans la journée de samedi et dans la nuit de samedi à dimanche. Environnement Canada a d'ailleurs émis un avertissement météorologique pour la réserve faunique, alors que 10 à 15 centimètres étaient prévus. Sur les caméras qui filment les routes principales de ces secteurs, un couvert de neige était bel et bien visible.   

Selon les informations recueillies à partir du site de Québec 511, la chaussée était de partiellement enneigée à enneigée dans les secteurs de Charlevoix et de la réserve faunique.

Malgré les importantes chutes de neige par endroits, la Sûreté du Québec n'a pas répertorié de sortie de route ou d'accident majeurs.  

De la neige en octobre égale-t-elle un hiver neigeux? «C'est dur à dire», a avancé le météorologue, soulignant que les prévisions de précipitations sont rarement fiables. 

M. Marquis remarque que la première moitié du mois d'octobre a été plus sèche que la normale, mais les deux dernières semaines, pluvieuses, ont fait gonfler les statistiques. Les mois d'août, de septembre et d'octobre ensemble auront été entre 10 % et 25 % plus humides qu'à l'habitude. 

Quant à savoir si nous connaîtrons un Noël blanc, bien malin est celui qui pourrait l'affirmer, croit le météorologue. «L'an passé, nous avons connu un hiver El Niño», a rappelé M. Marquis, alors que la capitale avait enregistré sa première tempête hivernale à la toute fin du mois de décembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer