Des aurores boréales au port pour un an encore

La Ville de Québec décaisse 210 000 $... (Photo Michel Loiselle)

Agrandir

La Ville de Québec décaisse 210 000 $ pour que le spectacle de lumières Aurora Borealis surviuve sur les silos de la Bunge.

Photo Michel Loiselle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Aurora Borealis, ces projections colorées qui illuminent les silos de la Bunge au port de Québec, survivra un an de plus, jusqu'à la fin de l'été 2017.

«Effectivement, nous avons renouvelé Aurores boréales dans son concept actuel pour une année supplémentaire», confirme par courriel le coordonnateur du marketing et des communications d'Ex Machina, Édouard Garneau.

La Ville de Québec décaisse donc 210 000 $ pour que le spectacle de lumières survive. «Cette oeuvre contribue à animer le secteur du port à longueur d'année. Comme d'autres projets d'illumination qui se déploient ailleurs [avenue Cartier, Saint-Joseph, etc.], celui-ci vise à faire de Québec une ville attrayante», justifie la conseillère en communication Rose-Marie Ayotte.

C'est la deuxième fois que la Ville prolonge le contrat. La boîte de Robert Lepage est mandatée depuis 2008 pour diffuser ses créations sur la structure industrielle jouxtant le bassin Louise. À l'origine, seul le Moulin à images était présenté, une réalisation beaucoup plus complexe, et plus dispendieuse avec un budget d'environ 4,2 millions $ par année.

Les aurores boréales ont été ajoutées en 2009. Elles ont survécu quand les projecteurs du Moulin à images ont été éteints en 2013, faute d'achalandage.

La Ville avait alors offert environ 300 000 $ à Ex Machina pour prolonger Aurora durant trois ans, jusqu'à cet automne. Pourquoi une prolongation d'un an seulement cette fois-ci? «Les équipements arrivent à la fin de leur durée de vie utile et nous croyons qu'ils ne seront plus utilisables pour nos besoins après la période du présent contrat», répond Mme Ayotte. Déjà, d'autres projets seraient à l'étude pour prendre le relais.

Désuétude des équipements

La désuétude des équipements expliquerait-elle également le prix plus élevé payé pour une seule année? «Cette hausse s'explique par le fait que l'équipe d'Ex Machina a dû apporter certains ajustements et entretiens spécifiques aux équipements, qui [...] arrivent à la fin de leur durée de vie utile», ajoute-t-elle.

Aurora Borealis a été imaginé par Robert Lepage. Le concept visuel est le fruit du travail de son complice Martin Gagnon.

L'entente prévoit une projection quotidienne jusqu'au 5 septembre 2017, de la tombée de la nuit jusqu'à 23h30. L'écran fait 600 mètres de largeur sur 30 mètres de haut. 574 appareils d'éclairage sont utilisés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer