Démocratie Québec demande la suspension du permis de démolition du Centre Durocher

Le Centre Durocher dans le quartier Saint-Sauveur... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le Centre Durocher dans le quartier Saint-Sauveur

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les élus de l'opposition estiment qu'il est encore temps de suspendre le permis de démolition du Centre Durocher, même si la décision de l'administration Labeaume de remplacer ce centre communautaire de Saint-Sauveur par 68 logements est ferme.

«La Ville de Québec doit suspendre dès maintenant le permis de démolition et répondre favorablement à la demande des Pères des Oblats de participer à la rencontre de réconciliation le 18 octobre pour discuter avec tous les acteurs concernés par la sauvegarde du Centre», a tranché le chef de l'opposition Paul Shoiry, dans un communiqué publié vendredi matin.

Il y a quelques semaines, le père Luc Tardif, provincial missionnaire des Oblats, congrégation fondatrice du Centre Durocher, a appuyé le projet pour faire du Centre Durocher une Maison de la culture, rappelle M. Shoiry dans le communiqué. Ce projet est aussi celui privilégié par le Comité des citoyens et citoyennes de Saint-Sauveur. «La congrégation avait cédé le Centre Durocher, en 1977, à la condition que sa vocation publique et communautaire soit poursuivie», plaident les élus de Démocratie Québec.

les citoyens ne lâchent pas prise

Lundi, la Ville de Québec a annoncé que le futur immeuble de logements, les Habitations Durocher, comptera un point de service de la bibliothèque de Québec. Mais l'annonce a été qualifiée de «miettes» par le Comité de citoyens. Pour le conseiller de l'opposition, Yvon Bussières, aussi le projet de bibliothèque est trop petit avec ses 90 mètres carrés. «Une bibliothèque de cette taille n'est pas une vraie bibliothèque. Les services de proximité et le recyclage des bâtiments sont au coeur de la vision de Démocratie Québec, c'est pourquoi nous appuyons les citoyens dans leurs demandes. Les gens de Saint-Sauveur en ont grandement besoin», a-t-il dit.

Le Comité de citoyens ne lâche d'ailleurs pas prise et organise une nouvelle manifestation mardi. «Les citoyens se battent depuis des années pour préserver la vocation de ce magnifique bâtiment patrimonial. Ce n'est pas un groupuscule marginal. Leurs appuis dans la communauté sont importants : le Conseil de la culture, bon nombre de groupes communautaires et commerces du quartier, le groupe Action patrimoine, le consultant en patrimoine chez Patri-Arch, Martin Dubois. La Ville se doit de les écouter», a pour sa part ajouté Anne Guérette.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer