Bientôt le temps de feuillicycler!

Il faut déposer ses feuilles mortes dans des... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Il faut déposer ses feuilles mortes dans des sacs en papier ou en plastique étanches, transparents ou orange, en bordure de la rue, avant 7h le jour de la collecte qui est le même jour que la collecte des ordures.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les feuilles mortes commencent à tomber et la Ville de Québec rappelle deux façons de se débarrasser de ce signe indéniable de l'automne : la collecte des résidus verts et le feuillicyclage.

À partir de lundi, 10 octobre, et jusqu'au 18 novembre, les gens de Québec pourront profiter de la collecte des résidus verts qui seront transportés vers des centres de compostage privés «ou dirigés chez des producteurs agricoles qui s'en serviront pour enrichir leurs sols», note la Ville de Québec dans un communiqué.

Il faut déposer ses feuilles mortes dans des sacs en papier ou en plastique étanches, transparents ou orange, en bordure de la rue, avant 7h le jour de la collecte qui est le même jour que la collecte des ordures.

«À noter que l'utilisation des sacs verts ou noirs est à éviter, puisqu'elle crée une confusion avec les sacs de déchets», précise la Ville de Québec.

L'autre option pour donner une nouvelle vie - ou à tout le moins une utilité - aux feuilles mortes est celle de feuillicycler.

Le principe : passer la tondeuse sur les feuilles tombées sur la pelouse et les utiliser comme engrais.

Le feuillicyclage est avantageux selon la Ville de Québec, qui avance que la pratique écolo contribue à diminuer l'utilisation de sacs et le coût de la collecte des résidus verts, ce qui, par extension, réduit aussi le nombre de camions sur les routes.

Dans son communiqué, la Ville de Québec dresse d'ailleurs le mode d'emploi du feuillicyclage en trois points. 1) Commencer à feuillicycler dès que les feuilles se mettent à tomber. 2) Passer la tondeuse régulièrement pour éviter que trop de feuilles ne s'accumulent sur la pelouse. 3) Déposer le surplus dans les plates-bandes, le potager ou le composteur.

Les feuilles déchiquetées joueront un rôle d'isolant durant l'hiver, puis se décomposeront progressivement pour se transformer en engrais durant l'été.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer